Périgueux : les profs jettent leurs manuels scolaires devant l'inspection d'Académie

À Périgueux les profs ont déposé leur manuels scolaires devant le rectorat d'académie pour protester contre le projet du gouvernement sur les retraites / © France 3 Périgords - Elsa Arnould
À Périgueux les profs ont déposé leur manuels scolaires devant le rectorat d'académie pour protester contre le projet du gouvernement sur les retraites / © France 3 Périgords - Elsa Arnould

C'est le nouveau geste pour montrer l'opposition au projet de réforme des retraites. Ce mercredi, une cinquantaine de profs de Périgueux ont jeté leurs manuels scolaires devant l'inspection d'Académie. Une action déjà réalisée à Clermont Ferrand ou Bordeaux.

Par Pascal Faiseaux

0:10 / 0:22 Manif de profs devant l'inspection d'académie de Périgueux
Ils ont symboliquement déposé leurs manuels scolaires devant l'inspection d'Académie de Périgueux  - France 3 Périgords - Elsa Arnould & Florian Rouliès


L'idée avait déjà vu le jour devant la direction des services départementaux de l’Education nationale à Périgueux en mai 2016. Des enseignants opposés aux contenus pédagogiques imposés par la réforme du collège avaient jeté leurs manuels dans  la cour de l'établissement.

Depuis plusieurs jours dans le cadre de l’appel national interprofessionnel contre le projet de loi de réforme des retraites lancé par la FSU, la CGT, Sud et FO, les profs en colère réitèrent l'opération. Ce fut le cas mardi dernier à Clermont Ferrand.


Un mur de manuels scolaires pour mettre le gouvernement "au pied du mur" de l’Éducation


L'action de jeter ces symboles de l'éducation est volontairement provocatrice, et elle semble atteindre son but. La semaine dernière sur RTL, le Ministre de l'Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer a réagi et condamné cette action des syndicats : « C’est un très mauvais symbole. Nous existons, les professeurs, l’Education nationale, pour transmettre le savoir. Le livre est l’incarnation-même de cette mission. Jeter un livre, comme acte symbolique, ne peut jamais être le fait d’un professeur. Ceux qui font cela nous déshonorent mais heureusement c’est une toute petite minorité ».

Même si ces manuels sont "Des livres rendus inutiles par toutes les réformes dans le premier comme dans le second degré", comme l'a précisé la CGT, les manifestants rappellent qu'il n'agissent pas de gaieté de cœur. Cet acte extrêmement symbolique "montre vraiment que nous sommes à bout" comme l'a précisé la semaine dernière une élue CGT Educ’action au micro de France 3 Auvergne.

À Périgueux, les profs ont vidé leur cartable et entassé les manuels à l'appel de l'intersyndicale FSU-FO-CGT et ils ont reçu le soutien des cheminots dans ce combat convergent pour l'abandon du plan gouvernemental de modification du régime des retraites. Ils seront également reçus vendredi par l'inspection académique.
Près d'une cinquantaine de profs en colère devant l'inspection d'académie de Périgueux ce matin / © France 3 Périgords - Elsa Arnould
Près d'une cinquantaine de profs en colère devant l'inspection d'académie de Périgueux ce matin / © France 3 Périgords - Elsa Arnould


À Périgueux, mouvement suivi pour le 24 janvier

L’Inspection académique s'inquiète des intentions de grève pour vendredi prochain. Le taux d’enseignants grévistes atteignant ou dépassant le seuil de 25 % concernera au moins 5 écoles :
 
- École élémentaire André Boissière
- École Primaire Clos Chassaing
- École élémentaire Gour de l’Arche
- École maternelle les Mondoux
- École maternelle Castel Peyssard
 
Le Service Minimum d’Accueil sera assuré dans toutes ces écoles. Les familles concernées auront d’ici demain l’information dans les cahiers de leurs enfants, et il leur est demandé si elles prévoient de mettre leurs enfants à l’école ce jour. Plus de renseignements sur le site de la ville.

 

Sur le même sujet

Les + Lus