"Ça donne la pêche ! "En plein hiver, ces drôles de dames se baignent dans une rivière à 5°C

durée de la vidéo : 00h01mn56s
À Lisle en Périgord, ces nageuses affrontent le froid pour se baigner en pleine rivière : vivifiant ! ©France télévisions

Ces femmes ont le caractère aussi bien trempé que le maillot ! Chaque semaine, elles se donnent rendez-vous sur les bords de la Dronne, en Dordogne, pour une baignade naturelle. Même le froid de canard périgourdin du moment n'arrive pas à les décourager

Ondines, nymphes ou sirènes, appelez-les comme vous voulez, en tout cas ce ne sont pas des poules mouillées. 3 degrés sur le thermomètre de Lisle, ce matin-là. La petite commune touristique proche de Brantôme frissonne. À l'heure où certains se recroquevillent contre le poêle à bois, une poignée de femmes quittent leur voiture, puis leurs vêtements, pour se retrouver en plein air, vêtues d'un simple maillot de bain. Et d'un bonnet de laine en guise de bonnet de bain aussi, parce que, quand même, faut pas exagérer !

Direction la Dronne. Largement plus chaude que l'air ambiant, la rivière promet un bain revigorant à 5 degrés. Torride. 

Elles se jettent à l'eau

Depuis plusieurs années, ce groupe de femmes a pris l'habitude de piquer une tête dans ce cours d'eau chaque lundi matin. Et les plus motivées gardent le pli même au cœur de l'hiver. En bord de mer ou en eau douce, si le bain en eau froide est de plus en plus populaire, ce n'est pas simplement pour se dépasser. C'est aussi une source de bien-être. L'immersion permet de doper le système cardiovasculaire et la respiration, de générer des hormones, endorphine, noradrénaline ou dopamine. Un effet qui se ressent dès la sortie de l'eau et procure un bien-être, une euphorie et un dopage naturel qui peuvent devenir addictifs.

On sent très bien, je pense aussi que c'est un challenge... On est très fières de le faire et ça donne la pêche !

Juliette, baigneuse en eau froide

"Là, on se sent bien, on a plutôt chaud, parce que notre corps s'est tellement refroidi qu'on ne sent plus le froid autour de nous. Mais ça va très très vite se refroidir !" grelotte déjà Juliette, pressée d'enfiler son peignoir.

Mais attention, si vous êtes tenté, pas question d'aller piquer une tête dans la première mare gelée à disposition. Le bain en eau froide comporte aussi des risques qu'il ne faut surtout pas négliger.  Choc thermique, hyperventilation, hypothermie après un trop long temps d'immersion, défaillance musculaire, il ne faut pas se lancer dans l'aventure seul et sans préparation. La pratique demande un minimum d'entraînement, une accoutumance progressive, et bien sûr une bonne condition physique.

Les règles d'or de la baignade en eau froide

  • Avoir une condition physique adéquate
  • Limiter la baignade à cinq minutes au début (si vous y arrivez), et ne pas présumer de ses forces.
  • S'entraîner progressivement à résister au froid en débutant par des températures raisonnables. En guise de mise en train, on peut commencer par la douche écossaise chez soi
  • Entraîner son mental et sa respiration
  • S’immerger progressivement dans l’eau froide pour habituer le corps
  • Garder la tête hors de l’eau et couverte, pour éviter trop de déperdition de chaleur
  • Nager accompagné
  • Se réchauffer lentement et mettre des vêtements chauds dès la sortie du bain

Voilà, ne reste plus qu'à se jeter à l'eau.

    L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    choisir une région
    France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité