Des décorations de fêtes volées, le village veut encore croire à la magie de Noël

La magie de Noël a été quelque peu entachée pour le village de Saint-Crépin-et-Carlucet, en Dordogne. Les décorations de Noël de la commune ont été volées, à deux reprises.

La déception est venue se mêler à la joie des fêtes de fin d’année. En Dordogne, le petit village de Saint-Crépin-et-Carlucet n’a plus ses traditionnelles décorations de Noël. Ces dernières ont été dérobées deux soirs d’affilée. « Depuis deux soirs, notre commune déplore la disparition d’une dizaine de décorations implantées dans le bourg de Poujol, tout près de l’école », indique la mairie, dans un post sur Facebook.

"Honte à vous"

Ces décorations des petits personnages en bois ont été réalisés par une intervenante dans les écoles de la commune. « Vous comprenez donc que nos petits soient aussi navrés que les grands par de tels agissements », continue la mairie.

Sur les réseaux, les habitants ont unanimement condamné un acte « honteux ». « C’était vraiment très beau. C’est impardonnable à ceux qui les ont pris », fulmine une habitante. « C’est vraiment consternant ! Reste le faible espoir que ce ne soit qu’une blague de très mauvais goût », espère un autre riverain.

La mairie de son côté a affiché un panneau. Dessus, "A ceux qui volent les décos de Noël du village pendant la nuit, honte à vous". Un message clair qui montre la déception de toute la commune. 

Le gendarme de la commune a été alerté, et une plainte pourrait être rapidement déposée, sauf si, la magie de Noël frappait de nouveau en faisant réapparaître les petits personnages.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité