Des parents portent plainte contre le centre hospitalier de Périgueux pour non-assistance à leur fils en danger

Une famille, originaire de Lanouaille, a porté plainte contre l'hôpital de Périgueux pour non-assistance à personne en danger, en l’absence de transport pris en charge par le Samu. Témoignage.

Eva et Jérémie, habitants de Lanouaille, ont bien cru perdre leur fils de six ans. Dans la nuit du 14 au 15 décembre, Louis fait une hémorragie interne suite à son opération des végétations et des amygdales.

Le père se voit donc dans l’obligation d’amener son enfant à l’hôpital de Périgueux à une cinquantaine de kilomètres de leur domicile : "Il pleuvait, il faisait nuit, on est toujours à l’affût des bêtes mais dès que je l’entendais un peu vomir, j’essayais d’attraper une bassine et lui donner pour pas qu’il se vomisse dessus, tout ça sans m’arrêter et en allant le plus vite possible", raconte Jérémie Barjou, avec émotion. "J'ai essayé de faire au mieux. Pour moi, on n’aurait pas dû me demander de le faire".

Un événement traumatisant

Depuis, les parents ont porté plainte contre la direction du centre hospitalier et le médecin régulateur pour non-assistance à personne en danger pour un mineur de moins de 15 ans. "Le but ce n’est pas de faire tomber des têtes, le but c’est qu’en haut ils se rendent compte de ce qu'ils font vivre à tout le monde. Il est temps qu’ils se rendent compte de la désertification, du manque de moyens. Est-ce que c’est un manque de moyens ? On ne sait pas...", se demande la mère de Louis.

"Je pense qu’il y a quand même des restrictions budgétaires...On le sait, sur la santé, sur l’éducation, partout. Sauf que là ça devient dangereux. Parce que nous la fin n’est pas dramatique mais je sais que pour certains, elle peut l’être. Mais ça a été un moment très traumatisant". De son côté, l’hôpital n’a pas répondu à nos sollicitations. Une enquête est en cours. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité