Dordogne : 5 individus mis en examen pour séquestration

(image d'illustration) / © Julien MUGUET / Maxppp
(image d'illustration) / © Julien MUGUET / Maxppp

L'affaire remonte à début novembre, mais les enquêteurs avaient gardé le silence pour les besoins de l'enquête. Une femme et ses deux enfants avaient été séquestrés à leur domicile de Champcevinel, leurs biens dérobés. Après enquête, 9 personnes ont été interpellées dans toute la France

Par Pascal Faiseaux

Des interpellations en série après un braquage avec séquestration près de Périgueux


Dans la nuit du 2 au 3 novembre, trois hommes armés et cagoulés avaient fait irruption dans une maison à Champcevinel près de Périgueux. Ils avaient alors séquestré la femme et ses deux enfants en bas âge présents sur place. Après avoir tenté en vain de forcer un coffre-fort, ils avaient fait main basse sur d'autres biens, des montres de luxe et des fusils de chasse. Un butin estimé à 50 000 €uros.

Une enquête avait alors été ouverte par un juge d'instruction à Périgueux et menée par la section de recherches de Bordeaux. Plusieurs mois de travail qui avaient abouti à une série de 9 interpellations mardi dernier en Dordogne, mais aussi dans les Pyrénées-Atlantiques, en région parisienne, en Eure-et-Loir et en Ille-et-Vilaine. Ces arrestations ont mobilisé 120 militaires, dont des membres du GIGN.

Parmi ces neuf arrestations, cinq personnes ont été mises en examen au chef de séquestration, extorsion sous la menace d’une arme et complicité d’extorsion parmi lesquelles deux ont été écrouées.

Les quatre autres individus seront convoqués en vue d’une éventuelle mise en examen.

Sur le même sujet

Châtellerault : garde à vue prolongée pour la mère après la mort de sa fille d’un mois et demi

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés