Dordogne : les "Maraudeuses" offrent réconfort et cadeaux aux personnes sans domicile fixe

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.O avec Vanessa Fize et camille Michelland

A l'approche de Noël de nombreuses associations tentent d'apporter un peu de soutien aux sans abri. A Périgueux, Les Maraudeuses ont distribué des cadeaux et des repas, aidées par des bénévoles.

Le local de Trelissac ressemble à une ruche. Marie, Cécile et Claude, se dépêchent de terminer les sacs repas. Pendant ce temps d’autres chargent les cadeaux dans un camion. Dans ce garage de l’association « Les Maraudeuses Périgourdines »,  les bénévoles répartissent le travail. « Une petite écharpe, un porte-monnaie, un livre parce que les sans-abri aiment bien lire aussi, un petit père noël en chocolat », énumère Cécile Lavaut.

« On espérait quarante cadeaux mais je crois qu’on est à cent cinquante ».

Cécile Lavaut

"Ils nous demandent comment on se sent" (Yoann, sans abri)

L’association fait des maraudes tous les samedis. Elles sont toujours trois ou quatre à tourner mais ce week-end de nombreux volontaires les avaient rejointes pour distribuer les cadeaux aux personnes sans domicile fixe. C’était donc une joyeuse troupe qui a arpenté les rues de Périgueux. « Ils sont très gentils », sourit Yoann qui vit dans la rue. « Ils nous demandent comment on se sent de quoi nous avons besoin ».

« Y’a pas beaucoup de personnes qui font ça ».

Yoann, sans abri

Une boisson chaude, de quoi grignoter, mais aussi du temps pour discuter. Les Maraudeuses Périgourdines connaissent la plupart des gens qu’elles croisent. « Ils ont besoin qu’on prenne du temps pour eux, c’est très important, » explique Nadège bénévole, « en sachant qu’ils ont une solitude qui est très longue. Donc ces moments sont très importants, pour qu’on ait un temps d’échange avec eux ».

Créer du lien social et discuter

Depuis la création de l’association il y a sept ans, de petits gestes sont venus se rajouter, comme cette distribution de cadeaux. « A la base les maraudeuses elles étaient là pour créer du lien social en fait, apporter un petit café, un chocolat, et discuter », rappelle Blandine de l’association. « Car il y a d’autres association sur Périgueux qui sont là pour gérer l’administratif, les logements, tout ça. Mais le week-end il n’y avait rien, donc on était là pour ça ».

Les maraudeuses ont besoin toute l’année de bénévoles et de dons ponctuels, alors n’hésitez pas à les contacter sur les réseaux sociaux

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité