VIDÉO. "Ça touche très profondément, ce genre de choses" : 75 000 euros récoltés pour sauver les animaux du Parc sauvage

durée de la vidéo : 00h01mn26s
Le Parc sauvage de la Tour-Blanche-Cercles (Dordogne) est-il en passe d'être sauvé ? Au bord du précipice financier, le parc animalier périgourdin a lancé un appel au don et les internautes se sont mobilisés pour sauver le parc et ses animaux, dont certains étaient voués à l'euthanasie. ©Reportage : Cindel Duquesnois et Pascal Tinon. Montage : Alexandra Cassar.

Le Parc sauvage de la Tour-Blanche-Cercles (Dordogne) est-il en passe d'être sauvé ? Au bord du précipice financier, le parc animalier périgourdin a lancé un appel aux dons et les internautes se sont mobilisés pour sauver le parc et ses animaux, dont certains étaient voués à l'euthanasie.

Au Parc Sauvage de la Tour-Blanche-Cercles (Dordogne), village du Périgord vert, on reprend un peu espoir. En trois semaines, ce parc zoologique placé en redressement judiciaire depuis août 2022, a récolté plus de 75 000 euros de dons à travers des chèques et une cagnotte en ligne. Son directeur ne s'attendait pas à un tel retour.

"Quand on a lancé la première vidéo, on avait le moral dans les chaussettes, donc on a tenté le coup et on a vu tous les messages de soutien, tous les dons, tous les dessins d'enfants qui ont été envoyés ou déposés aussi, confie Alexandre Duguet. Ça fait plus que du bien et ça remotive à des millions de pourcents sans problème. Ça touche très profondément ce genre de choses-là."

Éviter l'euthanasie d'animaux

Ces donations sont importantes, car il y a gros en jeu : maintenir le site ouvert bien sûr, mais aussi éviter l'euthanasie d'une quarantaine d'animaux.

Ce sort malheureux a touché un visiteur rencontré dans les allées du parc, venu pour la première fois ce 22 août. "On espère que l'association va pouvoir récolter les dons nécessaires pour éviter que les animaux ne soient euthanasiés, ce qui est quand même quelque chose d'assez désagréable à entendre," glisse-t-il.

Au total, plus de 2 500 personnes ont fait un don. Pour que l'association perdure et continue sa mission, elle doit récolter entre 250 et 300 000 euros avant mi-septembre.

Récit : Valentin Pasquier avec Cindel Duquesnois.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité