Replay second tour des municipales à Sarlat : regardez le débat du second tour entre les trois candidats

France 3 Aquitaine au coeur des municipales accueille sur son plateau les trois candidats en lice pour Sarlat en Dordogne, pour le second tour du scrutin le 28 juin.

Triangulaire à Sarlat, les trois candidats sont sur le plateau de France 3 Aquitaine autour de Sébastien Bouwy pour le débat du second tour.
Triangulaire à Sarlat, les trois candidats sont sur le plateau de France 3 Aquitaine autour de Sébastien Bouwy pour le débat du second tour. © Sylvie Acquaviva

On aurait pu imaginer une réélection du maire en poste depuis plus de trois décennies. Mais, à l'issue du premier tour, les quatre candidats étaient tous en position de se maintenir, trois l'ont fait.
La liste renouvelée du maire sortant Jean-Jacques de Peretti, Sarlat pour Tous ! a obtenu que 33,38% (1 094 voix). Il est talonné par le jeune gaulliste Basile Fanier 100 % Sarlat la Canéda 26,79% (878 voix) lui même au coude-à coude avec François Coq Ma commune, ma planète qui a obtenu 25,57% (838 voix).

Le suivant, Michel Kneblewski, bien qu'ayant obtenu 14, 25 % des voix n'a pas souhaité se maintenir ni même donner de consignes de vote. 

Sur le plateau pour débattre, les trois candidats font état de leurs propositions pour sortir de la crise du coronavirus avec le moins d'effets dévastateurs pour l'économie locale qu'ils entendent tous soutenir avec des variantes selon les candidats. 

Le débat est agité surtout entre le maire sortant Jean-Jacques De Peretti et son rival de droite issu des Républicains Basile Fanier. Le premier reproche au second " Fanier n'a jamais été une année entière à Sarlat jusqu'à présent. " Allusion à l'arrivée du jeune candidat venant de la région parisienne. Le deuxième renvoyant au maire " l'envie de renouvellement des pratiques et des hommes " des électeurs. 

Observateur de ces joutes politiques, le candidat arrivé troisième au soir du premier tour : l'écologiste François Coq ajoute : " Dans un mois, en conseil municipal, on va subir ça ? La bonne formule c'est que je sois maire.... "

Le tourisme au coeur de la campagne

L'activité touristique fait vivre Sarlat. Jean-Jacques De Peretti qui se voit reprocher cette activité très dominante dans l'économie locale, défend une ville qui est active au-delà de trois mois par an et envisage de jouer la carte du pôle médical et de le développer dans le cadre de la relocalisatoin de l'activité pharmaceutique en France. L'opposant écologiste envisage une diversification de l'activité économique : "l'agro-alimentaire, le médical, la filière bois, le secteur du bâtiment. L'opposant de droite propose de " créer des animations pour essayer d'attirer les jeunes, les visiteurs dans ces commerces et promouvoir la consommation locale. 

L'intégralité du débat à suivre ici >

Sarlat : le débat avant le second tour - Mercredi 17 juin -

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter