Sortez pagaïes et gilets, la saison de Canoë-Kayak débute en Dordogne !

Avec ses 5 000 km de rivières qui serpentent dans des paysages exceptionnels, la Dordogne c'est le paradis du Canoë-Kayak. Entre soleil et chaleur, loueurs et rameurs baignent dans le bonheur !

Une sécheresse extrême en 2019 et trop d'eau en 2021 : parfois la vie de loueur de canoë en Dordogne n'est pas gaie et n'a rien d'un long fleuve tranquille. Mais pour l'instant, en ce début de saison 2022, tout semble couler de source.

La chaleur caniculaire attire le chaland vers la fraîcheur ombragée des cours d'eau, et la sécheresse ne se ressent pas encore dans les niveaux des rivières : les conditions sont idéales pour se jeter à l'eau et aller louer son embarcation. 

Embarquer pour l'aventure

Et ça tombe bien, parce que les loueurs de canoë ont sorti les embarcations et les remorques, ils vous attendent ! Dresser une liste exhaustive de la trentaine de loueurs professionnels serait difficile ici, d'autant qu'ils sont présents sur les 4 principales rivières du département, mieux vaut donc choisir votre lieu de séjour, et y chercher votre loueur en consultant ce lien. Les plus nombreux sont là où il y a le plus de parcours et de touristes, sur la Dordogne, pas moins de 23 professionnels vous y attendent.

5 000 kilomètres de rivière, 300 000 pagayeurs

Bénie des Dieux, la Dordogne possède 5 000 kilomètres de rivières dont une demi-douzaine sont accessibles aux canoës. Vous trouverez les loueurs concentrés dans le Sud - Sud-Est du département, sur les quatre premières, la Dordogne, la Vézère, la Dronne, et l'Auvézère, l'Isle et le Céou étant moins accessibles aux touristes ne proposent pas de locations publiques.

  • La Dordogne traverse le département éponyme du Lot à la Gironde en passant par Bergerac, la cité de Cyrano. C'est le royaume des châteaux du Sud du Périgord, innombrables, à découvrir à chaque méandre, sur 150 kilomètres de voies navigables. Falaises, plaines, îlots, la "Rivière Espérance" est très variée, sa navigation est de niveau facile à très facile, une bonne base de découverte pour les novices.
  • La Dronne part, elle aussi, excitée, du Limousin pour rejoindre calmement la Gironde, sur 200 km de Bussière-Galant à Coutras. Une rivière très facile à partir de Saint-Pardoux-la-rivière, qui permettra aux plus romantiques d'embarquer à La Fontaine d'Amour peu avant la merveilleuse Brantôme, et de conter fleurette au fil de l'eau sous les arches végétales de frênes et de tilleuls majestueux (les fesses bien calées au-dessus des renoncules aquatiques et bucoliques). La phrase à sortir, au moment crucial, "Aimer, c'est ramer à deux dans le même sens."
  • L'Auvézère c'est l'émotion à l'état brut, une rivière brute dont la nature a conservé ses droits, une sauvageonne qui se mérite. De Tourtoirac en passant par Forge d'Ans, imprévisible, alternant eaux vives et eaux calmes, la belle indomptable est d'un charme sans pareil. Elle recèle des trésors naturels et il est parfois possible paraît-il d'apercevoir une loutre ou un mouflon sur ses berges, et de voir scintiller les truites dans son onde. Si vous avez su éviter les rapides pour approcher en silence, bien entendu.
  • La Vézère : la rivière des origines coule dans la Vallée de l’Homme, depuis l'aube de l'humanité, elle croise Montignac, au pays de Lascaux, longeant les falaises et de nombreux sites préhistoriques classés au patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Berceau de l'humanité, elle est aussi la pouponnière des kayakistes débutants, grâce à ses parcours aisés, émaillés de trésors architecturaux qui racontent l'histoire de l'Homme, avec un grand H.
  • L'Isle vient des plateaux du Limousin et part rejoindre Libourne après avoir traversé le cœur de la Dordogne. Rivière des chercheurs d'or en amont et des gabariers en aval, elle est vive dans sa jeunesse, au sortir du Limousin où elle comblera les plus sportifs, et, comme tant d'autres, prend du volume et de la sérénité lors de son séjour en Dordogne pour se terminer en douce voie navigable. À partir de Périgueux, c'est la rivière des moulins et des écluses, mais aussi des passes à canoë, l'occasion de faire trempette et de prouver que l'on sait manier sa barque.
  • Le Céou porte bien son nom, car peu de personnes le connaissent. Mais son patronyme en point d'interrogation est en fait le nom du Ciel, en occitan. Cette petite rivière qui a gardé son authenticité est modeste, 55 km qui tortillent entre Lot et Dordogne avec des passages réservés aux pagayeurs avertis. Vous devrez d'ailleurs attendre le retour de l'automne et un niveau d'eau satisfaisant pour parcourir ce "Ciel" aquatique, le temps de vous entraîner, et de vous inscrire dans un club qui le pratique, car aucun loueur grand public ne vous y attend.

Canoë ou Kayak ?

Le canoë et le kayak, c'est un peu comme le chameau et le dromadaire, ou la stalactite et la stalagmite : il y a ceux qui savent, et les autres. Si vous voulez impressionner votre partenaire novice avant d'embarquer, sachez faire la différence :

  • en kayak, on est assis dans le fond du bateau avec les jambes allongées devant soi (forcément) et la rame (dire une pagaie, c'est plus triste mais ça fait plus pro) est double, avec une pale à chaque bout du manche.
  • en canoë, on est à genoux, les jambes pliées en arrière (forcément) et on avance, plus ou moins droit, avec une pagaie simple qu'on plonge à droite ou à gauche de son embarcation en fonction du partenaire, d'un délicat équilibre des masses, de la bonne volonté du bateau, des rochers, de la rive et, en dernier ressort, de la direction générale que l'on souhaite suivre.
  • Si vous n'arrivez pas à retenir ça, dites que vous allez faire du Canoë-Kayak et passez rapidement à un autre sujet.

À part ça, c'est la même chose, les deux engins peuvent contenir une ou plusieurs personnes (à partir de 20, assurez-vous de ne pas avoir embarqué sur un bateau de croisière) et dans les deux cas le but est de maintenir le corps au-dessus du bateau tout en avançant dans le sens de la marche en ayant l'air de savoir ce qu'on fait.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité