Cet article date de plus de 7 ans

Une Périgourdine indemnisée contre son gré par la CPAM

Elle n'était pas en arrêt maladie. Et pourtant, elle a eu la surprise de découvrir, virées sur son compte bancaire, des indemnités journalières de 911 euros. Elle prévient la Caisse primaire d'assurance maladie. L'histoire digne de Kafka connaîtra plusieurs rebondissements avant une fin pénible. 
© France 3 Aquitaine
"Quand on le vit, ce n'est pas marrant" raconte l'assurée. "J'ai l'impression que la Sécu me rend malade, poursuit-elle en détaillant les symptômes éprouvés quand elle reçoit des courriers de la CPAM. 
Quand elle prévient pour la première fois la caisse de son erreur, elle s'entend répondre "vous touchez des indemnités, parce que vous êtes en arrêt maladie". Pas le temps de répéter qu'elle travaille bien. On lui raccroche au nez. Son employeur s'en mêle. Rien à faire. Son employée, en pleine forme, reçoit une convocation pour une visite médicale. 
La CPAM finit par reconnaître son erreur. Le logiciel avait mal lu et confondu deux arrêts différents. Quand le système informatique s'enrhume, c'est l'assuré qui tousse....

Une Périgourdine indeminisée contre son gré par la CPAM

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé insolite