VIDÉO. Les déserts médicaux au cœur des débats au congrès des maires ruraux

Publié le
Écrit par Bertrand Lasseguette avec Aurore Trespeux
durée de la vidéo : 01min 40
Pendant trois jours, la bastide d'Eymet a accueilli le congrès de l'association des maires ruraux. Dimanche matin, les débats se sont portés sur la désertification médicale, en présence de deux ministres. ©France 3 Périgords

Pendant trois jours, la bastide d'Eymet a accueilli le congrès de l'association des maires ruraux. Dimanche matin, les débats se sont portés sur la désertification médicale, en présence de deux ministres, qui ont refusé d'envisager une réglementation de l'installation des médecins.

Dimanche c'était le dernier des trois jours du congrès de l'Association des maires ruraux (AMRF) à Eymet, dans le Sud de la Dordogne. Au cœur des débats la question de la santé qui préoccupe les élus des petites communes.

Deux ministres avaient fait le déplacement pour l'occasion. Caroline Cayeux, ministre déléguée aux collectivités territoriales, et Agnès Le Firmin Le Bodo, ministre déléguée à l'organisation territoriale et des professions territoriales.  

Certains élus aimeraient qu'un tabou tombe et que l'on réglemente l'installation des médecins. En ne conventionnant pas, par exemple, les médecins qui souhaiteraient s'installer dans des zones surdotées. 

Mais là-dessus, les représentantes du gouvernement n'ont pas montré un début d'ouverture, ce fut un non catégorique. 

Pour aller plus loin sur le sujet, l'AMRF, a publié une étude, en partenariat avec nos confrères de France Bleu, Accès aux soins en milieu rural : la bombe à retardement, avec de nombreuses données chiffrées. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité