Elections municipales 2020 : qui est candidat dans votre commune ?

Le dépôt des candidatures est officiellement clôt depuis jeudi 27 février 18 heures. Les préfectures de Haute-Vienne et Creuse ont déjà publié le nom des candidats.
 

Elections municipales : tous les chiffres à connaître en Limousin
Elections municipales : tous les chiffres à connaître en Limousin © FTV
Les partis deviennent moins importants pour ces municipales 2020. On se revendique moins de droite ou de gauche. Les mouvements citoyens ont par contre le vent en poupe.
 
Thomas Marty à propos des municipales

En Haute-Vienne, 5255 candidats se sont déclarés. Les élections municipales semblent donc être toujours très mobilisatrices et les citoyens ont encore l’envie de s’engager quand on leur parle de proximité.

Pour la première fois, 8 listes différentes se disputeront la mairie de Limoges.

Seules deux communes de Haute-Vienne se retrouvent sans candidats : Rempnat et Mortemart.
 
Jérôme Decours à propos des municipales

Vous pouvez retrouver le nom des candidats qui se sont engagés sur votre commune en Haute-Vienne en suivant ce lien.
 

En Creuse

On compte 4144 candidats pour toutes les communes. C’est 10% de moins par rapport à 2014.

Les villes de Guéret et Aubusson seront sous le feu des projecteurs les 15 et 22 mars prochain. A Qui Michel Vergnier cèdera-t-il son siège de maire ?  Michel Moine restera-t-il le maire d’Aubusson ?
 
Municipales à Aubusson : le débat


Seule la commune de Saint-Yrieix-la Montagne ne compte aucun candidat.

Pour savoir qui se présente sur votre commune, vous pouvez vous rendre sur le site de la préfecture de Creuse.
 

En Corrèze

La préfecture de Corrèze pêche par excès de prudence. Elle ne publiera pas le nom des candidats avant qu’ils ne soient validés par le ministère de l’intérieur. Il faudra patienter jusqu’à lundi prochain.

Dans ce département, 5132 candidats se présentent.

3 communes se retrouvent sans aucune liste : Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle, Saint-Geniez-ô-Merle, Veyrières.
 


Que se passe-t-il quand aucun candidat ne se présente ?

Un candidat est libre de se déclarer entre le premier et le second tour.  En l'absence de volontaire, une "délégation spéciale" est instaurée pour un délai maximal de trois mois. Composée de trois membres (ou sept dans les communes de plus de 35 000 habitants), elle élit en son sein un président qui remplit alors les fonctions de maire.

Les pouvoirs de cette délégation sont cependant limités : elle ne peut ni constituer de budget ni mener de projet, mais seulement traiter les affaires administratives courantes.

Des nouvelles élections doivent en parallèle être organisées avant la fin des trois mois. Si celles-ci sont une nouvelle fois infructueuses faute de candidats, une nouvelle délégation spéciale est instaurée, puis de nouvelles élections. Le préfet peut également prononcer la dissolution de la commune, qui est alors rattachée à une voisine.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020 élections