Pays basque : en Euskadi et en Navarre, le port du masque désormais obligatoire dans tous les espaces publics

A l'instar de la Catalogne et d'autres régions en Espagne, la Communauté autonome d'Euskadi et la Navarre ont décidé de durcir les mesures barrières, face à la recrudescence des cas de Covid-19. 
 

Vue depuis le commune de Getaria, sur la côte du Gipuzkoa
Vue depuis le commune de Getaria, sur la côte du Gipuzkoa © C.Etchegaray
Le décret est entré en application jeudi 16 juillet dans les trois provinces de la Communauté autonome d'Euskadi (Gipuzkoa, Biscaye et Araba), et le vendredi 17 juillet en Navarre. Dans les deux communautés autonomes du Pays basque Sud, le port du masque est désormais obligatoire dans tous les lieux à caractère public. Dans les rues d'Irun, jeudi, rares étaient celles et ceux qui ne respectaient pas la règle.

Ce durcissement des mesures fait suite à l'apparition de nouveaux foyers de Covid-19, ces dernières semaines dans plusieurs communes. A Ordizia, au sud de Saint-Sébastien, plusieurs cas positifs ont été détectés et le traditionnel marché agricole a dû fermer. A Pampelune, le nombre de cas a augmenté après un rassemblement pour fêter les San Fermin.
 
Plus récemment, 250 vacanciers ont dû être confinés durant quelques heures dans un camping de Zarautz, après la découverte de quatre cas positifs. Dans la ville voisine de Getaria, le virus est apparu parmi le personnel d'un bar-restaurant et d'un marchand de glace. Cette semaine, plusieurs centaines de personnes ayant fréquenté ces deux établissements ont été invités à se faire tester dans le centre de dépistage provisoire que la commune a mis en place dans son mur à gauche, en partenariat avec Osakidetza, le ministère de la santé du Gouvernement basque.

Ce samedi 18 juillet, selon les dernières données dont s'est fait l'écho le quotidien Berria, 155 nouveaux cas positifs sont apparus en Euskadi et en Navarre. Le gouvernement basque a par ailleurs décidé la fermeture de toutes les colonies de vacances et centre de loisirs, et la limitation des visites dans les maisons de retraite, comme le raconte le quotidien El Diario Vasco.

Attention, donc, si vous devez franchir la frontière et vous rendre en Euskadi ou en Navarre, le port du masque est obligatoire dans la rue. En cas de non-respect, les contrevenants s'exposent à une amende de 100 euros.

Reportage France 3 Euskal Herri en basque sous-titré, Andde Irosbehere / Christian Etchegaray / Ramuntxo Violet
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société pays basque espagne international