Cet article date de plus de 7 ans

Le festibal Reggae Sun Ska quitte le Médoc pour le domaine universitaire de Bordeaux

Seize ans après sa création en 1998, l'édition 2014 du festival de reggae plus important de l'hexagone se déroulera l'été prochain sur le campus universitaire de Pessac et Talence. Une page se tourne.
Ces dernières semaines, la rumeur avait enflé. Les organisateurs de l'un des plus gros festivals de musique de l'hexagone s'étaient étonnés à plusieurs reprises de ne pas obtenir de rendez-vous avec les élus du Médoc pour évoquer l'édition 2014 l'été prochain. Déjà, la porte d'un déménagement vers Bordeaux avait été entreouverte. Aujourd'hui, elle se confirme. Les présidents des Universités ont donné leur accord et il ne reste plus que des détails à régler. Mais rien qui peut faire capoter ce déménagement contraint. Car la dernière édition, amputée de sa première soirée à Pauillac le 2 août à cause d'une alerte météo, avait connu bien des tourments. Une semaine plus tôt le 26 juillet, un violent orage avait déjà détruit une partie du site. L'obligation de rembourser vingt mille billets a pesé lourd dans les finances du festival et rendu indispensable le déménagement dans un site moins sensible aux caprices de la nature.

Un coût moins élevé

Sur le campus universitaire, les infrastructures, notamment les parkings indispensables pour acheminer la scène, existent déjà. Dans le Médoc, il fallait organiser des navettes pour porter le matériel, ce qui plombait un peu plus le budget. De plus accueillir de cinquante à soixante mille personnes sur un campus est plus simple en terme de gestion de foule et d'organisation. Les contraintes techniques et financières ont donc joué un rôle majeur dans ce déménagement historique. Mais les organisateurs voulaient également franchir un cap en professionnalisant une manifestation qui ne cesse de grandir. Le festival Reggae Sun Ska est le plus gros rassemblement de reggae dans l'hexagone. Les organisateurs se sont ainsi rapprochés de la Communauté Urbaine de Bordeaux, qui va devenir un partenaire capital de l'événement. Le festival aura des prolongements toute l'année sous forme d'animations et de manifestations diverses dans l'agglomération Bordelaise. Une grande page se tourne. Mais la belle histoire va continuer et pour la scène musicale de la Gironde, c'est le plus important.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival musique