Une formation pour être prêt face à l’urgence en Corrèze

Publié le Mis à jour le
Écrit par François Clapeau .

Un an après les attentats du 13 novembre 2015, des initiations aux gestes de premiers secours sont organisées aujourd’hui dans toute la France. Nous avons assisté ce matin à une formation à Ayen.

Former aux gestes et aux comportements qui sauvent… C’est l’objectif des initiations organisées aujourd’hui.

De véritables formations de deux heures, à la veille de la commémoration des attentats du 13 novembre 2015.



Cause nationale



Selon la Croix Rouge, il est « nécessaire de sensibiliser le plus grand nombre ».

Le gouvernement a fait de ces formations une grande cause nationale en 2016 après les attentats qui ont endeuillé la France.



Nouvelle donne



Selon une étude de l’Institut Français d’Opinion Publique, « Plus de 55 % des Français craignent aujourd’hui d’être confrontés à un risque les mettant en danger ».

En 2010, ils n’étaient que 38 % à évoquer cette peur.



Aussi important que d’apprendre à lire



Ce matin à Ayen, en présence du préfet de la Corrèze, les participants ont appris à prévenir les secours, à réaliser un massage cardiaque, à utiliser un défibrillateur, ou encore à poser un garrot.

Autant d’actes qui peuvent sauver une vie en cas d’urgence.



Selon la formatrice, pour la nouvelle génération, cet apprentissage est aussi important que celui de la lecture :

Un an après les attentats du 13 novembre 2015, des séances de formation avaient lieu aujourd'hui dans toute la France.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité