Un fournisseur alternatif d’accès à internet

Julien, Christine et Thomas proposent une solution pour avoir accès à internet sans passer par les fournisseurs majoritaires. Une alternative qui pourrait résoudre quelques problèmes en période de confinement. 

Le fournisseur permet un accès internet en Corrèze et dans le sud Creusois.
Le fournisseur permet un accès internet en Corrèze et dans le sud Creusois. © Margaux Blanloeil, France 3 Limousin
L’aventure commence il y a 10 ans, en Corrèze. 
Julien, Christine et Thomas partagent des valeurs communes en matière d’internet. Ils pensent que l’accès à cet outil doit respecter la vie privée de chacun. 
 
Alors, ensemble, ils décident de créer Ilico un accès à internet libre, une alternative aux fournisseurs traditionnels comme Orange, Free et Bouygues. Une initiative inspirée d’une association française French data network, vieille de 28 ans. 


« Ilico » naît en 2010 à Chanteix


Après leur rencontre, dans une association de promotion de l’utilisation des logiciels libres, Julien, Christine et Thomas veulent aller plus loin en créant un fournisseur d’accès à internet, associatif, local, et libre.

Ilico naît en 2010 à Chanteix et peut couvrir l’ensemble de la Corrèze, et du sud Creusois. « Les premiers abonnés sont des associations, comme Le battement d’ailes à Cornil, et des gens qui sont à la recherche de quelque-chose d’éthique », explique Julien. 

Le bouche à oreille opère et 10 ans plus tard, l’association compte désormais 80 adhérents et une petite quarantaine, abonnée au fournisseur libre. 

 
L'antenne principale d'Ilico se trouve à Chanteix.
L'antenne principale d'Ilico se trouve à Chanteix. © Ilico

 

Deux maîtres mots : proximité et liberté


A la différence d’un fournisseur internet classique,  Julien explique les atouts principaux de l’association qu’il a contribué à monter. 

Ilico, c’est comme un fournisseur « sans ogm », sans filtre, l’internet qu’on fournit ne fait pas de surveillance, on ne va pas ajouter de publicité et on ne va pas non plus censurer certains sites.


Pour lui, Ilico est une solution pour garantir une certaine forme de liberté sur internet. 

On doit pouvoir maitriser son propre accès à internet. Il faut avoir des outils qui travaillent pour nous sans que notre fournisseur d’accès s’enrichisse grâce à l’utilisation de nos données personnelles.


Ilico garantit aussi une proximité. Pour bénéficier du service, il faut devenir adhérent de l’association. Un atout pour émettre un avis sur les tarifs par exemple. 
Un avantage aussi pour être dépanné facilement en ayant un contact rapide et physique avec une personne sans passer par un répondeur téléphonique.

« Cela créé même un réseau de connaissance, d’entraide. Comme on se connaît, on s’aide même pour d’autre problème qui concerne l’informatique », explique Julien. 
 

Une initiative qui fonctionne, même en période de confinement


« Les gens sont très contents, cela fonctionne parfaitement » raconte un de ses fondateurs.  

C’est le même débit que chez un fournisseur d’accès internet classique. 


Pendant cette période de confinement, « c’est le calme plat » ajoute Julien. Aucun problème de réseau n’a été signalé. 

En plus de fournir un accès internet, l’association propose des adresses mail. Elles garantissent elles-aussi la liberté. 

On n’analysera pas les courriels pour faire de la publicité ciblée.

L’association s’adapte même à cette situation de pandémie en créant notamment une liste de diffusion de messages d’entraide.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
internet économie solidarité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter