François Fillon : la Nouvelle-Aquitaine sera-t-elle sur la sellette ?

Sorti grand vainqueur de la primaire de la droite et du centre, François Fillon, s'il est élu président, pourrait remettre en cause la réforme territoriale mise en place en 2015. Deux grandes régions, dont la Nouvelle-Aquitaine, sont dans sa ligne de mire. 

© Cedric Bufkens/Wostok Press - MAXPPP
"Parmi les nouvelles régions, certaines sont équilibrées, nous les conserverons, certaines sont notoirement trop vastes. Il faudra les réduire. Une fois cela réalisé, la question de la fusion des départements et des régions sera posée, par référendum, au peuple de France" : dans son programme, au chapitre des collectivités territoriales, François Fillon laisse peu de doutes sur ses intentions et sur les régions visées.

L'adjectif "vastes" désigne au moins deux grandes régions : Grand-Est (Alsace-Lorraine et Champagne-Ardennes ) et la Nouvelle-Aquitaine.  Si l'on s'en tient à la taille de ce territoire né de la fusion du Limousin, de l'Aquitaine et du Poitou-Charentes, la Nouvelle-Aquitaine, ce sont 12 départements, soit 1/8e du territoire national et compte près de 5 845 000 habitants.  


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région nouvelle-aquitaine politique fusion des régions réforme territoriale françois fillon primaire les républicains élection présidentielle élections