• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gilets Jaunes : un nouveau samedi de mobilisation en ce 1er décembre en Poitou-Charentes

Une forte mobilisation ce samedi même sous la pluie / © Antoine Morel / France 3
Une forte mobilisation ce samedi même sous la pluie / © Antoine Morel / France 3

Une dizaine de poitevins sont à la manifestation des gilets jaunes à Paris. Mais dans la Vienne et les Deux-Sèvres, les gilets jaunes ont organisé l'acte III de la mobilisation. Retrouvez ici les différentes actions dans la région Poitou-Charentes.

Par France 3 Poitou-Charentes

La situation dans la Vienne

A 16h, la situation semblait se tendre à Poitiers sud avec un face à face entre gilets jaunes et forces de l'ordre. Sur les images, ces derniers reculent sous les huées des manifestants, venus de Chasseneuil, en vagues. "On recule, on recule" a-t-on pu entendre crier les gardes mobiles sur place, pris en tenaille. 
 

 


Les gilets jaunes s'étaient mobilisés dès 9 heures au rond-point du Auchan sud, occupé depuis le début de la mobilisation.
 

Les #Giletsjaunes de #Poitiers sont de plus en plus nombreux au rond-point de Auchan sud. "Pour nous, cette journée est décisive pour la suite", peut-on entendre. pic.twitter.com/YQDWLknpKw

— Henry Girard (@HryGrd) 1 décembre 2018




Parmi les quelques 200 gilets jaunes du Rond-point du Auchan sud, certains sont partis vers 11h pour le centre-ville de Poitiers, à pied et sous la pluie, d'autres en voiture et en opération escargot. Des ralentissements ont eu lieu sur l'Avenue de la libération. 

Jusqu'en début d'après-midi, la porte de Paris et la gare étaient bloquées. Les manifestants protestaient à grands coups de klaxon, soutenus par les ambulanciers.
 



Un autre groupe s'est mis en route peu avant 11h vers Chasseneuil-du-Poitou aussi en opération escargot vers la zone de Poitiers Nord et dans la zone du Futuroscope. Le trafic routier était fortement perturbé. Comme certains internautes : il fallait privilégier la marche à pied.

 



Même son de cloche à Châtellerault. La sortie 26 de l'A10 est toujours bloquée. Les manifestants se sont donnés rendez-vous à 9 heures au rond-point de la Main Jaune, lieu emblématique de leur lutte. Dans une ambiance festive et bon enfant, au moins 1 500 personnes étaient présentes selon nos confrères de La Nouvelle République

Des rassemblements et des barrages ont eu lieu vers Loudun sud. Une soixantaine de personnes étaient mobilisées. 

 

Ce matin à Loudun / © Baillargé Anne-Marie
Ce matin à Loudun / © Baillargé Anne-Marie

 

Eve et Cindy sont motivées "parce qu'elles sont dégoûtées" de leurs conditions actuelles. Sans activité, elles ont laissé leurs familles pour être à fond dans le mouvement, depuis le début. "On est là, chaque jour, de 9 h à 19 h" racontent-elles. Et elles sont prêtes à lutter jusqu'à Noël s'il le faut.


 

 

La mobilisation en Charente-Maritime

Un rassemblement est prévu vers 15h  au pied de l'arc de triomphe de Saintes. Les manifestants devraient être rejoints par des gilets jaunes venus de Rochefort et St Jean d'Angély.
 


Ce matin, environ 350 gilets jaunes ont exprimé leur colère à Royan. Depuis la gare SNCF, ils ont participé à un cortège funèbre. Sous une pluie battante et en chantant la "Marseillaise", les manifestants ont marché dans la ville et déposé des gerbes de fleurs séchées ou pourries devant les banques, accusées d'alimenter le système qui "détruit" leur vie quotidienne. 
 
Des manifestants, en noir, ont organisé un cortège funèbre à Royan / © France 3 / Cottaz Cédric
Des manifestants, en noir, ont organisé un cortège funèbre à Royan / © France 3 / Cottaz Cédric
Parmi les 350 manifestants en noir et jaune ce matin à Royan : des slogans comme "Du balai Macron" / © Cottaz Cédric
Parmi les 350 manifestants en noir et jaune ce matin à Royan : des slogans comme "Du balai Macron" / © Cottaz Cédric


Le reportage complet de nos journalistes à Royan :

 

Journée d'action en Charente

Une situation plus tendue à Cognac où plusieurs axes routiers étaient bloqués. Une policière a été blessée vers 16h par des manifestants virulents selon la préfecture de Charente. La police a interpellé une personne à la suite de cet incident et les autorités, sur twitter, ont rappelé aux manifestants "qu'ils s'exposent à des poursuites lorsqu'ils commettent des actes répréhensibles". 

Des actions ont aussi eu lieu en Charente comme des barrages filtrants à La Couronne ou à Champniers. Par ailleurs, selon la préfecture, des dégâts sont à signaler 42 radars, 2 stations essence, 2 rails de sécurité, 10 panneaux de signalisation, 50 horodateurs et 2 trésoreries ont été dégradés. 

 

 

Quelle mobilisation dans les Deux-Sèvres ?

Les Gilets jaunes envisagent de filtrer l'accès aux stations-services de Carrefour et Leclerc de Bressuire. D'autres ont appelé à se retrouver à Parthenay au niveau du rond-point de la route de Poitiers. De possibles opérations autoroutes gratuites sur l'A10 à Granzay-Gript et sur l'A83 à La Crèche. 

Retrouvez tous nos articles sur le mouvement des "Gilets jaunes" :

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus