Gironde : un hypermarché s'alimente à l'énergie solaire photovoltaïque

À Pineuilh, en Gironde, un hypermarché s'est doté de 3 500 mètres carrés de panneaux solaires sur son toit, alimentant directement le magasin. Une innovation qui souligne la volonté de la Nouvelle-Aquitaine de se positionner comme un acteur majeur de l'énergie solaire photovoltaïque.

Le magasin a installé 3 500 m2 de panneaux solaires sur son toit, qui produisent 15% de sa consommation d'énergie annuelle.
Faire vivre une grande surface avec la seule force de l'énergie solaire. C'est l'objectif affiché par un hypermarché de Pineuilh, en Gironde, qui vient de se doter de 3 500 mètres carrés de panneaux solaires, installés sur son toit.

Le but : consommer directement sur place l'énergie produite par ses panneaux. Si on est encore loin de l'auto-suffisance totale, le photovoltaïque représente tout de même 15% de l'énergie consommée par ce magasin annuellement.

Une innovation qui permet avant tout de faire des économies sur la facture énergétique. Au total, l'installation aura coûté 1 million d'euros, financé à hauteur de 15% par la région.

À quelques kilomètres de là, les villes de Langon et Mios se sont lancées dans des projets similaires. Les initiatives se multiplient en Nouvelle-Aquitaine, signe de la volonté affichée de la région de se positionner sur l'énergie solaire photovoltaïque.

En effet, la région dispose déjà du plus grand parc d'énergie photovoltaïque d'Europe : à Cestas, un parc d'un million de panneaux solaires, grand comme 357 terrains de football, est en fonction depuis tout juste un an. Et en avril dernier, le Médoc se dotait de son premier parc, 40 hectares dédiés à l'énergie photovoltaïque à Sainte-Hélène.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société énergies renouvelables énergie région nouvelle-aquitaine
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter