Gironde : ouverture de la pêche à la pibale, "l'or blanc" de l’Estuaire

La pêche à la pibale ou à la civelle est autorisée du 1 novembre au 31 mars. Une pêche très règlementée et précieuse puisqu’en ce moment les civelles s’achètent jusqu'400 euros le kilo face à la demande.
Départ depuis le port de Saint-Vivien-de-Médoc. La pêche à la pibale ou civelle est autorisée du 1er novembre au 31 mars en Gironde.
Départ depuis le port de Saint-Vivien-de-Médoc. La pêche à la pibale ou civelle est autorisée du 1er novembre au 31 mars en Gironde. © Catherine Bouvet/France 3 Aquitaine
La pêche à la civelle vient d’ouvrir en Gironde. Elle a déjà commencé sur l'Adour depuis le 1er novembre.

C'est une tradition de l'Estuaire. Je l'ai connu tout petit avec mes grands-parents.
Tony Garreau, pêcheur professionnel

Une pèche très règlementée 


De moins en moins de pêcheurs sont autorisés à la pratiquer et c’est une pêche très réglementée. Nous avons pu suivre l’un deux en Médoc sur l’estuaire de la Gironde, à Saint-Vivien-de-Médoc (33), Tony Garreau.

De moins en moins de professionnels pêchent la civelle à cause des départs à la retraite, et aussi du manque de soutien de l'Europe. C'est une pêche par ailleurs très encadrée avec des quotas. Mais cette pêche est un bon complément pour mon entreprise, ça génére de l'emploi.
Tony Garreau

La réglementation impose à ce pêcheur des quotas. Il ne pourra pas pêcher plus de 55 kg de civelle pour la vente aux mareyeurs et 88 kg seront destinées à la reproduction.


La civelle ou pibale, une tradition de l'Estuaire

Pondue dans la mer des Sargasses, la larve, aidée par les courants, entame une traversée de près de 6 000 km qu'elle effectue semble-t-il en un peu moins d'un an, pour arriver civelle (ou pibale) sur nos côtes vers la fin octobre et jusqu'à avril-mai, avec un pic en janvier-février. Elle mesure alors de 55 à 75 mm et pèse entre 0,20 et 0,30 g.
 
Les civelles sont translucides et mesure de 55 à 75 mm.
Les civelles sont translucides et mesure de 55 à 75 mm. © Catherine Bouvet/France 3 Aquitaine

Au cours des mois suivants, elle se transforme profondément, perdant sa transparence et se pigmentant peu à peu en noir puis en jaune pour devenir anguille jaune et poursuivre sa croissance tout en remontant les fleuves.
   

400 euros le kilo

Jusqu’aux années 1970, appelées "plat du pauvre", les civelles ou pibales étaient en surpopulation, n’avaient aucune valeur financière. Elles étaient consommées d’octobre à avril par tous, données même aux animaux de basse-cour. L’anguille était considérée comme nuisible.

Depuis, la demande n'a cessé d'augmenter et la demande explose : les espagnols et japonais raffolent des civelles et la Chine en recherche pour l'élevage d'anguilles.

La demande a fait exploser les prix, engendrant la surexploitation, le braconnage massif. Du coup, la ressource, en diminution constante depuis 20 ans a brutalement plongé ces dernières années .Tony Garreau revend le kilo à 300 euros aux mareyeurs qui revendent ensuite la marchandise autour de 400 euros le kilo...

VIDEO►Notre équipe a embarqué à bord de ce bateau de pêche à la civelle sur l'Estuaire de la Gironde :
 
Gironde : ouverture de la pêche à la pibale, "l'or blanc" de l’Estuaire
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie nature sorties et loisirs environnement société animaux