Accident mortel en Gironde : un avion de tourisme s'écrase à Gujan-Mestras, quatre morts

L'appareil s'est crashé après son décollage vers 14 h 30 samedi sur le bassin d'Arcachon, près de l'aérodrome de Villemarie. A son bord, quatre passagers, deux adultes et deux filettes, tous décédés. Le parquet de Bordeaux a ouvert une enquête pour homicide involontaire.

© Aurélie Lagain/ MaxPPP
Ce sont les sapeurs-pompiers des Landes qui ont vu un appareil s'écraser sur leur écran de surveillance vers 14h30 et qui ont donné l'alerte à leurs collègues de Gironde.

► L’avion a percuté la cime d’arbres lors du décollage

Le crash est survenu au niveau de la route des lacs sur la commune de Gujan-Mestras, juste à coté de l'aérodrome de Villemarie. Selon la gendarmerie, qui est arrivée sur place peu après l'accident, il s'agit d'un petit avion de tourisme de type Robin DR400 qui s'est écrasé au sol et a pris feu lors du décollage à moins d'un kilomètre de la piste. Quatre personnes étaient à bord. Trois sont décédées lors du crash et la quatrième (le pilote), qui a été éjectée, est décédée des suites de ses blessures peu après l'arrivée de secours. 

Selon les premiers témoignages recueillis sur place, il y avait à bord le pilote âgé de 44 ans (licencié à l'aéroclub d'Arcachon), un père de famille de 48 ans et ses deux filettes de 9 ans qui effectuaient un baptême de l'air. Joint par nos soins, l'aérodrome d'Arcachon-La Teste n'a pas souhaité communiquer.

"Ce pilote a décollé dans des conditions météorologiques en apparence propices à un vol sécurisé", indique la procureure de la République Frédérique Porterie. Pour des raisons encore inconnues et peu après le décollage, l’avion a perdu de l’altitude rapidement, est venu percuter la cime d’arbres et a fini par s’abîmer dans une pinède avant de prendre feu".

 Le feu de l'aéronef a déclenché un incendie dans la pinède, 3500 m2 de pins ont brûlé.

► Enquête ouverte pour homicide involontaire 


Le parquet de Bordeaux a ouvert ce dimanche une enquête pour homicide involontaire. "Des autopsies ont été ordonnées", explique le parquet, qui précise que pour l’heure, "aucune piste n’est privilégiée".

Le parquet de Bordeaux indique que le BEA s’est rendu ce dimanche sur le bassin d’Arcachon. "Les investigations du BEA (Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile), présent sur les lieux ce dimanche, et celles de la section de recherches de la gendarmerie des transports aériens, saisie conjointement de l’enquête avec la brigade de gendarmerie des transports aériens et la compagnie de gendarmerie d’Arcachon, complétées par l’expertise du moteur de l’avion, devraient permettre de réunir les éléments utiles à la compréhension de ce drame et d’en définir les responsabilités", a précisé le parquet.
 
© capture écran google maps

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers accident