Bassin d'Arcachon. "C'est tout le réseau qui est sinistré", les eaux usées débordent dans la forêt

La forêt de Lanton sur le Bassin d'Arcachon est-elle contaminée par les excréments ? Les riverains alertent les pouvoirs publics car les pluies abondantes de l'automne dernier ont fait déborder les réseaux d'assainissement de cette commune. Des eaux boueuses et sales qui se déversent ensuite dans la mer. Ce sont ces rejets qui ont provoqué l'interdiction de commercialisation des huîtres le 27 décembre dernier.

Mieux vaut porter des bottes pour pénétrer dans cette forêt inondée et boueuse à l'odeur âcre. "Ça déborde partout". Pour Yann Malet, habitant de la commune de Lanton, ce n'est pas de l'eau de pluie, mais bien des eaux usées et sales.

Les eaux usées débordent

Ce riverain est inquiet et nous amène en lisière de forêt. "La concentration est 30 fois plus élevée que dans les eaux de baignades", assure-t-il. La source du problème ? "Le réseau de tout à l'égout est dévié lorsqu'il y a de fortes pluies dans un bassin de rétention qui se trouve juste ici. Et il y a quelques mois, il y avait ici une rivière qui s'évacuait du bassin de sécurité et qui a coulé dans la forêt voisine couchant des arbres sur son passage, puis a submergé toute la zone", a pu constater Yann Malet.

Virginie Malet est élue d'opposition à Lanton. Elle et son mari habitent ce quartier de la commune de Lanton. Aujourd'hui ils pointent du doigt un réseau d'assainissement "sous-dimensionné" sur le bassin d'Arcachon. 

Les eaux de ruissellement finissent sur les routes, dans les fossés et dans les jardins puis rentrent dans les collectes des réseaux des eaux usées pour en ressortir chargées en rejets humains comme les excréments. 

Devant une bouche d'égout qui déborde, l'élue explique que les eaux pluviales se déversent dans les réseaux d'assainissement, " et le réseau de tout à l'égout cumule et cumule encore, et ça rejaillit au pied des maisons et dans les jardins. Quand on vient de la piste cyclable, on patauge dedans". 

La population n'est pas prévenue de ce problème sanitaire majeure.

Virginie Malet,

élue d'opposition à Lanton (33)

Les précipitations de l'automne dernier ont été exceptionnelles durant deux mois consécutifs en Gironde, mais selon le couple Malet, les débordements sont devenus chroniques. "Le problème intervient très régulièrement. Pour nous c’est un problème chronique, donc il faut faire cet état de lieux, demande Virginie Malet qui propose "des états généraux " sur le réseau d'assainissement du bassin d'Arcachon.

durée de la vidéo : 00h01mn44s
Reportage Denis Salle et Pauline Juvigny le 5 janvier 2024. Montage Florian Dumont ©France 3 Aquitaine

Un constat qui abonde dans le sens des ostréiculteurs du bassin. Fin décembre déjà, lors de l'interdiction de la commercialisation des huîtres à cause de la détection d'un norovirus, ils pointaient du doigt le réseau dans un communiqué : « La saturation des réseaux d’eaux usées et d’eaux pluviales, provoquant des débordements dans le milieu naturel et contaminant ainsi les zones de production. »

Sur la page Facebook de la ville de Lanton, les commentaires se multiplient ces dernières semaines mettant en cause le réseau d'assainissement, avec des vidéos que nous n'avons pas pu vérifier sur le terrain. 

Sollicité par France 3 Aquitaine, le Siba n'a pas souhaité répondre à nos questions.