Elan de solidarité autour de "Barbiche" après son naufrage dans les passes du Bassin d'Arcachon

Il y a dix jours, Barbiche, Damien et Yohan ont eu la peur de leur vie quand leur fileyeur s'est retourné dans les passes du Bassin d'Arcachon. 
Barbiche, patron de pêche naufragé à bord du Steph-Annie il y a dix jours sur le Bassin d'Arcachon.
Barbiche, patron de pêche naufragé à bord du Steph-Annie il y a dix jours sur le Bassin d'Arcachon. © France 3 Aquitaine
"Je m'avançais doucement, j'avais des fonds de 9-10 mètres, avec la houle qu'il y avait, il ne devait pas y avoir de problème. Mais quand je me suis retourné, j'ai vu deux énormes vagues m'arriver dessus, ma première réaction a été d'essayer de mettre le bateau "de cul" à cette vague. J'ai écrasé les manettes de gaz, mais je n'ai pas eu le temps..." se remémore précisément Michel Faugerolles dit Barbiche, patron du Steph-Annie naufragé il y a dix jours. 

La seconde vague scélérate retourne le bateau, projetant ses deux collègues Damien et Yohan par dessus-bord. Barbiche, dans la cabine, mettra un peu plus de temps à sortir. Par chance, tout l'équipage s'en sort sain et sauf. 

Aujourd'hui, Michel doit gérer l'administratif : sa licence, l'assurance, la banque, les engagements auprès des AMAP à qui il fournissait du poisson... Heureusement, la communauté des gens de mer le soutient.

"Tout le monde était touché par ce qu'il s'était passé, ça a fait Vraiment un choc" réagi "Lulu", patron de l'Escalibur II. Une cagnotte a été lancée pour soutenir les trois marins-pêcheurs, elle rassemble ce soir plus de 1200 euros. 
 
 
Elan de solidarité autour de "Barbiche" après son naufrage dans les passes du Bassin d'Arcachon
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie solidarité société