La Ville de Lanton vend son terrain de foot pour y faire construire un coeur de ville, l'opposition des riverains s'organise

La mairie de Lanton (Gironde) souhaite vendre l'actuel stade de foot et les terrains de tennis à un promoteur immobilier. Une nouvelle plaine des sports verrait le jour sur un autre site. Un collectif d'habitants pointe du doigt un risque de saturation du réseau d'assainissement.

La mairie s'apprête à vendre son stade de foot et ses tennis à un promoteur pour en faire une centaine de logements dont 30 % de logements sociaux. Une halle de marché, des commerces et plus de 200 places de parking sont également prévus dans le projet. Le terrain est au total d'une superficie de 2,3  hectares. Son prix de vente est affiché à 5,5 millions d'euros.

"Ce projet, vu sa dimension, sur deux sites, est historique", s'insurge Patrick Gatine, secrétaire de l'association Lanton à Cœur. "Et le cadeau est que cela se situe sur un terrain inondable (...). Et cela n'a jamais été discuté par les habitants".

Projet de plaine des sports à Muchon

Le projet serait de créer une plaine des sports à Muchon. On y trouverait trois terrains de foot, des terrains de tennis et de padel, ainsi qu'un espace dédié au tir à l’arc. Pas de quoi satisfaire les habitants de la commune visiblement. "On a un beau stade de foot très utilisé par le club du coin", rappelle Michel Cazeaux, un riverain. "On a aussi des tennis avec des compétitions, c'est très vivant. Tout cela est appelé à disparaître si on suit le projet. C'est dommage".

Risques d'inondation ?

"On est presque en train de défendre les futurs habitants parce qu'il va y avoir un problème à un moment donné", explique Annick Deguille présidente de l'association Lanton à Cœur. "Il va y avoir des problèmes d'eau sur ces terrains". Michel Cazeau habite juste à côté et il craint de nouvelles inondations comme celle vécue cet hiver. "La construction de 110 logements et 220 places de parking pose des questions de salubrité. La nappe phréatique ne permet pas ça. On peut avoir des remontées dans les jardins, voire dans les maisons proches du site".

Selon les membres du collectif, des alternatives existent. "Ce n'est pas un problème de terrain, il y en a d'autres", rappelle Annick Deguille. "Mais là, on est à 300 m du bassin (...). Je comprends que cela intéresse des promoteurs ou même des gens d'habiter pas loin du bassin. Mais à un moment donné, il y a des choses qui ne sont pas possibles".

Le sous-dimensionnement des réseaux d'assainissement sur le bassin d'Arcachon a été largement dénoncé cet hiver suite à plusieurs débordements, tout comme le manque de logement pour les travailleurs locaux dans cette zone très prisée.

Le 24 avril dernier, une visite des lieux a été organisée par la Ville pour les entreprises intéressées. Les candidats à l'achat ont jusqu'au 13 mai pour faire une offre. Mise à prix du terrain : 5,5 millions d'euros. Marie Larrue, maire de Lanton, n'a pas souhaité répondre à nos questions. Elle aurait prévu de recevoir les opposants au projet le 15 mai.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité