Prolifération des sangliers : les chasseurs organisent des battues sur le bassin d'Arcachon

L'Aquitaine est débordée par les sangliers qui pullulent et causent de nombreux dégâts, en particulier dans les terres agricoles, mais aussi dans les jardins près des maisons. Dans ce contexte, des battues administratives sont autorisées, comme c'était le cas ce lundi 18 septembre, dans les prés salés de la Teste-de-Buch, en Gironde.

Ils étaient une trentaine, ce 18 septembre au matin, accompagnés d'une meute de chiens. Un groupe de chasseurs, bien déterminés à pister les sangliers, s'était donné rendez-vous à La Teste-de-Buch, en Gironde.  Equipé de gilets orange, cors, talkie walkie et fusils, le groupe s'est alors réparti sur les prés salés, dans un secteur sur lequel l'animal a été repéré. Un seul sanglier a été prélevé.

Battue encadrée

L'objectif était pourtant de faire face à la multiplication des individus, qui causent de nombreux dégâts près des maisons, cet été. "Des habitants se sont retrouvés face à face avec l'animal. Ainsi, une enfant de 11 ans a été confronté à un sanglier. C'est traumatisant à cet âge et on ne doit pas le prendre à la légère", explique Frédéric Mora, lieutenant louveterie Union régionale Nouvelle-Aquitaine qui organise cette battue. 

Le sanglier s'habitue à l'être humain en ville. Dans la mesure où l'homme construit de plus en plus sur la forêt, on leur prend leur territoire.

Frédéric Mora, lieutenant louveterie Union régionale Nouvelle-Aquitaine

à France 3 Aquitaine

La présence des sangliers a été multipliée par sept en 20 ans dans le département, selon la préfecture de la Gironde.

durée de la vidéo : 00h01mn35s
Reportage Emmanuelle Bach et Juliette Bisiaux, montage Florian Dumont. Diffusion le 18 septembre 2023. ©France 3 Aquitaine

Quinze mètres de distance


Autorisée par la préfecture de la Gironde aux détenteurs du droit de chasse (uniquement), c'est la première battue depuis le début de l'année. Les tirs avec balle sont interdits, seuls les tirs au plomb sont autorisés et à 10 ou 15 mètres de distance maximum. Les battues sont signalées par les arrêtés préfectoraux affichés à chaque accès, et la zone de chasse est barriérée pour prévenir les promeneurs et les cyclistes, et éviter les accidents de chasse.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité