• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Traverser l'Atlantique dans un tonneau : le projet fou d'un habitant du Bassin d'Arcachon se concrétise

Mise à l'eau du tonneau pour une phase de test par l'aventurier Jean-Jacques Savin. / © Sandrine Valéro / France 3 Nouvelle Aquitaine
Mise à l'eau du tonneau pour une phase de test par l'aventurier Jean-Jacques Savin. / © Sandrine Valéro / France 3 Nouvelle Aquitaine

Jean-Jacques Savin, 71 ans et habitant d'Arès, se prépare à une aventure extraordinaire : passer trois mois dans un tonneau de 6m2 qui dérivera des Iles Canaries aux Caraïbes grâce aux forces des vents et des courants. Ce vendredi, il a mis son embarcation à l'eau pour une phase de test. 

Par AR

Militaire à la retraite ayant déjà de nombreuses aventures en mer à son actif, Jean-Jacques Savin, 71 ans a eu une nouvelle idée en lisant "Naufragé volontaire", d'Alain Bombard : pourquoi ne pas tenter de traverser l'Atlantique à bord d'un tonneau dépourvu de moyens de propulsion ? 

C'est ainsi qu'il a décidé de partir des Canaries pour rallier les Caraïbes grâce à la force des vents et des courants. 
 

Ce vendredi 12 octobre, après des mois de préparation, Jacques Savin a mis son tonneau à l'eau depuis le port ostréicole d'Arès.

Tracté dans le Bassin d'Arachon, il va passer quatre jours à tester son embarcation, dans les eaux agitées des passes. 
 
Traverser l'Atlantique dans un tonneau : le projet fou d'un habitant du Bassin d'Arcachon
Intervenants : Jean-Jacques Savin, Aventurier, Julien Segura, Tonnelleries Boutes et Garonnaise Equipe : VALERO Sandrine, PRAX Olivier, PAULIN Sarah

Pour ce test, le tonneau est simplement lesté de sacs de sable. Quand il quittera les Canaries, Jean-Jacques Savin emportera de la nourriture pour trois mois, un dessalinisateur, du matériel de pêche... mais aussi des équipements permettant de réaliser des expériences scientifiques pour le compte de la Marine et de l'hôpital Haut-Levêque. 

Et pour s'occuper : beaucoup de livres, de quoi peindre, ainsi que sa guitare ! 

Si tout se passe comme prévu, Jean-Jacques Savin devrait quitter les Canaries dans son tonneau à la toute fin de l'année.

L'aventurier septuagénaire a une seule crainte : celle d'être percuté par des baleines ou des orques. Après plusieurs semaines de mer, tout un écosysteme se sera développé sur et autour de son embarcation, ce qui pourrait éventuellement attirer les grands mammifères en quête de nourriture... Pour faire face à d'éventuels chocs, le fond du tonneau a été renforcé avec 8 cm d'épaisseur de fibre de verre. 

 
→ Suivre l'aventure de Jean-Jacques Savin sur sa page facebook 
 
Jean-Jacques Savin sur son tonneau. / © Sandrine Valéro / France 3 Nouvelle-Aquitaine
Jean-Jacques Savin sur son tonneau. / © Sandrine Valéro / France 3 Nouvelle-Aquitaine




 

Sur le même sujet

Germinal Peiro veut terminer le chantier de Beynac

Les + Lus