Fermeture temporaire d'une discothèque après la mort d'un client en état d'ébriété : "Une incidence directe sur le décès" selon l'enquête

La discothèque emblématique de Bordeaux, l'Iboat, est sous le coup d'une fermeture administrative. En août dernier, un jeune client très alcoolisé est mort après une soirée passée dans l'établissement. La préfecture a décidé d'une sanction de 15 jours, après une enquête de la police.

Installée dans un bateau amarré aux Bassins à Flot de Bordeaux, l'Iboat est une boîte de nuit emblématique de la capitale girondine. Réputé pour ses soirées au bout de la nuit, et ses concerts, l'établissement restera fermé pour les deux prochaines semaines. La préfecture a décidé de cette sanction  "en raison de troubles à l'ordre public constatés en lien avec l'exploitation de l'établissement".

Dans la nuit du 14 au 15 août, un jeune homme est retrouvé alcoolisé et blessé à quelques kilomètres de la discothèque. Il décède à l'hôpital une semaine plus tard. Il avait passé une partie de la nuit à bord de l'Iboat avec des amis, soirée au cours de laquelle beaucoup d'alcool aurait été consommé.

Une enquête menée par la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) a révélé, notamment grâce à l'étude de la caméra de vidéosurveillance, que des boissons avaient été servies au jeune homme, déjà dans un état d'ébriété manifeste.

Malgré un état d'ébriété manifeste, des boissons lui ont été servies par le personnel de l'établissement. Or, le fait de servir de l'alcool à une personne manifestement ivre constitue une infraction réprimée par le code de la santé publique.

Préfecture de la Gironde

communiqué

"Les manquements constatés dans les conditions d’exploitation de ces établissements ont ainsi eu une incidence directe sur le décès de cette personne et porté ainsi atteinte à l’ordre et à la santé publics.", ajoute la préfecture. 
Les autorités ont donc décidé de sanctionner la boîte de nuit d'une fermeture administrative de quinze jours, avec prise d'effet sous 48h.

"L'IBOAT et ses équipes s'associent à la douleur de la famille"

L'établissement a annoncé l'annulation de ses prochaines soirées sur ses réseaux sociaux et son soutient à la famille de la victime. La discothèque souhaite que "Toute la lumière soit faite au plus vite sur ce drame, dont les circonstances sont à ce jour inconnues".

La boîte de nuit devrait rouvrir à partir du 30 mars.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité