VIDÉO. À Bordeaux et en Gironde, les huîtres se recyclent grâce à des bacs à coquilles vides

durée de la vidéo : 00h01mn43s
{} ©France télévisions

Une trentaine de bacs à coquilles ont été disposés à Bordeaux pendant cette période de fêtes. Cette année, Saint-Jean-d'Illac et Le Taillan-Médoc viennent de rejoindre cette démarche écoresponsable.

Balance ta coquille, mais pas n'importe où ! Dans ce conteneur de 120 litres, c'est mieux. Une trentaine de ce type a été disposé en extérieur à Bordeaux et à proximité de bars à huîtres pour récupérer les coquilles vides.

Du 23 décembre au 9 janvier, les amateurs d'huîtres peuvent venir déposer leurs coquilles dans ces bacs, et ils s'en réjouissent : "Penser que la poudre d'huitre va servir soit à de la peinture, soit de l'épandage pour des agriculteurs, c'est géant !"

Certains sont déjà conscients de l'enjeu écologique : "Au départ, on les mettait dans la poubelle, ce qui n'est vraiment pas bien, et puis depuis quelque temps, on les met dans notre jardin et on attend qu'il y ait des bacs de récupération des coquilles."

Un béton coquillé

Après Bordeaux et Le Bouscat, les communes de Saint-Jean-d'Illac et du Taillan-Médoc viennent de rejoindre cette démarche écoresponsable. Objectif cette année : récupérer sept tonnes de coquilles vides.

"Ça fait seulement trois jours que c'est mis en place, mais on voit que le bac est déjà plein donc ça a l'air de bien fonctionner, on a eu que des retours positifs pour l'instant", se réjouit Léa Laroumagne, chargée de mission à la transition écologique et mobilité ville du Taillan-Médoc.

Aux halles de Bacalan à Bordeaux, deux bacs ont permis de récupérer 260 kilos en 2020. Depuis deux ans, l'idée s'est affinée et la réutilisation semble faire de plus en plus d'émules.

"On broie les coquilles et ça permet de remplacer la chaux. Ensuite, on les vend à des agriculteurs locaux. Et on travaille aussi avec l'université de Bordeaux, sur le développement d'un béton coquillé. C'est un béton qui est destiné à du mobilier", détaille Bénédicte Salzes, co-fondatrice de l'association "Coquilles".

Avec 130 000 tonnes d'huitres produites par an en France, le recyclage des coquilles n'en n'est qu'à ses balbutiements. Alors pour les fêtes de fin d'année, dégustez et recyclez.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité