Mobilisation des gilets jaunes à Bordeaux : les commerçants ont-ils suivi l'appel à la fermeture lancé par le maire ?

À 11 heures, une partie des commerces du centre-ville de Bordeaux ont déjà baissé leurs grilles. / © France 3 Nouvelle-Aquitaine
À 11 heures, une partie des commerces du centre-ville de Bordeaux ont déjà baissé leurs grilles. / © France 3 Nouvelle-Aquitaine

Alors que les gilets jaunes ont annoncé une nouvelle manifestation à Bordeaux, ce samedi 30 mars, le maire de Bordeaux a décrété "ville morte", et demandé aux commerçants de fermer leurs enseignes en centre-ville. Ont-ils suivi cette préconisation ? 

Par AR


En amont de la manifestation, le maire de Bordeaux et la préfecture ont appelé les commerçants du centre-ville à "prendre des mesures particulières pour cette journée de samedi", alors que les gilets jaunes ont indiqué leur intention de se rassembler à Bordeaux pour le 20e samedi de mobilisation. 
 

Une ambiance de dimanche matin 


Les commerçants ont-ils suivi cette préconisation ?  Dans les rues du centre-ville de Bordeaux ce samedi matin, l'ambiance était plutôt celle d'un dimanche, selon le constat de notre équipe. 

 → Reportage : place de la Victoire, les commerçants s'apprêtent à fermer    
Acte 20 des gilets jaunes : les commerçants de Bordeaux se préparent
Intervenants : Aurélien, Gérant Pub saint-Aubin - Place de la Victoire, Antoine, Serveur au Bodegon - Place de la Victoire, Christian Baulme, Président association "Ronde des Quartiers" Equipe : MONDON Patricia, KARAMA Sarah, VARONE Christophe
 

90% des commerces fermés cet après-midi 


Dans la rue Sainte-Catherine, longue artère habituellement très animée de l'hypercentre, "il y aura au moins 90% des commerces fermés" dans l'après-midi, estime Christian Baulme, président de l'association des commerçants "La ronde des quartiers".

À 11 heures, 60% des enseignes ont déjà baissé leurs grilles, affirme-t-il. 

Sur la place de la Victoire, les commerçants attendent le dernier moment pour fermer :"on a sorti la terrasse pour ce matin, mais on a prévu de la ranger à 14 heures", témoigne Antoine, serveur au Bodegon. 

une énorme perte de chiffre d'affaires


"On est à Bordeaux, il fait 24°C, évidemment que c'est problématique, normalement, ce sont des très belles journées" souligne Aurélien, qui gère le pub Saint-Aubin sur la place de la Victoire, et prévoit "une énorme perte de chiffre d'affaires". 



→ Reportage : Bordeaux, ville morte ? 
20e mobilisation des gilets jaunes : Bordeaux, "ville morte" ?
Intervenants : Virginie, Gérante de magasin, Ted, Entrepreneur Irlandais et Bordelais de coeur, Denis Mollat, Pdg Librairie Mollat Equipe : MONDON Patricia, KARAMA Sarah, VARONE Christophe
 

 

Sur le même sujet

La brûlante question de la gestion des déchets

Les + Lus