Aquitaine : l'école fait face à la flambée des contaminations

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB
Dans les Pyrénes-Atlantiques et le Lot-et-Garonne le masque est à nouveau obligatoire à l’école.
Dans les Pyrénes-Atlantiques et le Lot-et-Garonne le masque est à nouveau obligatoire à l’école. © André Abalo - France Télévisions

Alors que les établissement scolaires sont passés en niveau 2 du protocole d'accueil, l'Académie de Bordeaux fait face à la fermeture de cinq établissements et 478 classes. Près de 1500 élèves et une centaine de membres du personnel ont été testés positifs (chiffres au 25 novembre).

A la date du 25 novembre, le rectorat de Bordeaux indique la fermeture de six structures scolaires (Publiques et privées sous contrat) 3 184. Il s'agit de six écoles primaires.

Mais le nombre de classes fermées évolue à la hausse en Aquitaine. On en compte 478 classes sur 24 428. Pour rappel : le protocole en vigueur demande la fermeture de la classe dès le premier cas dans le premier degré et selon l’avis des autorités de santé dans le secondaire. 

On compte 1 487 cas confirmés sur 734 133 élèves et 100 (cumul sur les 7 derniers jours) sur 53 141 personnels.


D'après le communiqué du rectorat, "les élèves tenus de rester à leur domicile bénéficient de la continuité pédagogique assurée par leurs professeurs".

Tests salivaires et autotests

Des tests salivaires ont été proposés aux élèves et personnels des établissements scolaires, la semaine du 15 au lundi 22 novembre 20216 586 tests Covid ont été réalisés sur les 17 156 tests proposés.

Ce 26 novembre, à l'occasion d'un point sur l'épidémie à la préfecture de Gironde, la situation des établissements scolaires était bien sûr à l'ordre du jour. L'occasion de renouveler les gestes de prévention.

Aération, gestes barrière, limitation des brassages et port du masque à l'intérieur, c'est le quotidien désormais de l'école au lycée, avec une "attention particulière" à la cantine d'après Marie-Christine Hébrard, Dasen de Gironde.

La nouveauté c'est que la classe "ne ferme plus" en cas de dépistage d'un cas positif. "Par contre, on va demander à l'ensemble des élèves de la classe de se tester. Pourront revenir en classe tous les négatifs. Les positif devront s'isoler. ils resteront à l'isolement le temps nécessaire".

"Pour les élèves de sixième qui sont encore dans la tranche qui n'ont pas accès à la vaccination, nous avons distribué dans un certain nombre d'établissements des autotests". Ils devraient les utiliser deux fois par semaine "à la maison".

Des masques transparents seront utilisés pour les professeurs et personnels travaillant avec les plus jeunes et les handicapés.


Sources : Académie de Bordeaux

Les chiffres sont basés sur la déclaration volontaire des intéressés dans le respect de la confidentialité médicale.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.