Arrêt des travaux du futur restaurant de Philippe Etchebest à Bordeaux : le chef veut faire appel

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Le chef étoilé Philippe Etchebest a fait part de son intention de faire appel de la décision de justice qui a annulé le permis de construire de son futur établissement bordelais. Il dénonce par la même occasion un "chantage" exercé par le voisin des lieux. 

Par MK avec SV

Philippe Etchebest a-t-il fourni des plans erronés afin d'obtenir un permis de construire pour son nouveau restaurant ? C'est en tout cas ce qu'affirme un voisin du futur établissement du chef étoilé, dont les travaux ont débuté en plein cœur des Chartrons à Bordeaux. Ce dernier a porté l'affaire devant la justice… qui lui a donné raison. 
 

Un plan du toit non conforme

Le tribunal administratif a estimé que "les plans joints au dossier de demande [du restaurateur, ndlr] font apparaître une toiture plate sur la partie arrière de la construction, alors que les photographies aériennes démontrent l'existence d'une pente". 

Un détail qui a son importance, dans cette zone protégée. Et pour l'avocat du plaignant, Me Thomas Rivière, il ne peut en aucun cas s'agir d'un oubli. "Quand on a sorti le plan des toitures sur Google Maps, on a vu que le bâtiment arrière comportait une toiture en tuile. Et sur le plan existant, il a été dessiné une toiture plate, comme s'il y avait déjà une terrasse", assure-t-il


En conséquence, le permis de construire, accordé au restaurateur a été annulé, alors que les travaux, eux, étaient déjà bien entamés. 



Voir le reportage de France 3 Aquitaine
 
Bordeaux : polémique autour du restaurant de Philippe Etchebest

 

"Ce voisin m'a demandé de l'indemniser"

Le restaurateur Philippe Etchebest était l'invité du journal de France 3 Aquitaine ce mercredi soir. L'occasion pour lui de revenir sur la polémique et de dénoncer l'attitude du plaignant. 

"Le permis a été déposé, validé et délivré par la mairie. Suite à ça il y a eu un voisin qui a fait un recours. Ce monsieur m'a demandé à plusieurs reprises de l'indemniser, à cause de mes travaux, pour une somme de 130 000 euros, ou  de racheter son appartement pour un montant de 150 000 euros supérieur à ce qui était affiché en agence", a -t-il assuré.
 

Je prends ça comme du chantage, voire du racket. Ces méthodes ne font pas partie de mon mode de fonctionnement. Je ne peux pas m'y soumettre. 
Philippe Etchebest, restaurateur


Philippe Etchebest a ajouté avoir demandé à son avocat de faire appel de la décision du tribunal administratif.


Voir l'interview de Philippe Etchebest sur le plateau de France 3 Aquitaine
 
Polémique autour du restaurant de Philippe Etchebest : les explications du chef

Sur le même sujet

Les + Lus