Au CHU de Bordeaux, Nao redonne goût à l'école et aux copains

© C.B
© C.B

NAO, petit robot blanc et bleu, a fait son arrivée au CHU de Bordeaux le 16 décembre. Technologique et connecté, il permet aux enfants de l'unité de d'hématologie et de cancérologie d'apprendre en s'amusant. 

Par Julie Chapman

Du haut de ces 58 cm, NAO captive tous les enfants. Et pour cause : le petit robot d'apprentissage sait parler, danser, compter, chanter. Développé par Alderaban Robotics, une entreprise française, NAO est un concentré de technologie. Il a désormais une place parmi le corps enseignant du CHU de Bordeaux.
 
Le robot Nao fait son entrée au CHU de Bordeaux
 

Recréer du lien


Confinés dans leur chambre à cause de leur déficience immunitaire, les patients de l'unité pédiatrique ont "de l'enthousiasme dans les yeux", lorsque Nao arrive.

"C'est un coup de coeur pour un robot humanoïde avec une bouille qui génère de l'enthousiasme dans le regard des enfants", résume Anne Notz-Carrère, docteur en charge de l'unité d'hématologie et de cancérologie pédiatrique de l'hôpital. 

Cette "belle surprise" à 12 000 €, offerte par le Lions Club Bordeaux Graves a pour mission de reconnecter les enfants entre eux, mais également au reste du monde.

"Les enfants sont isolés voire confinés à leur chambre. Avec cet outil, l'institutrice pourra mettre deux enfants du même âge à travailler ensemble même s'ils sont dans leur chambre", explique Anne Notz-Carrère.

On peut parler avec lui, et on ne travaille pas pareil.
Loane, une patiente de 11 ans. 

Commandé par une tablette et connecté en wifi, Nao sait interagir et divertir son public. Il lui suffit de quelques minutes pour faire danser les petits patients sur des chansons de Stromae. 
 
 

Le goût de l'école


S'amuser, NAO sait faire. Mais il remplit un second rôle : redonner aux enfants le goût de l'école. Avec NAO, les enseignants peuvent mieux communiquer avec les élèves et ces derniers découvrent, de leur côté, les joies d'avoir des amis. 

"C'est un outil qui permettra des activités pédagogiques avec une approche ludique et la possibilité de faire des activités avec plusieurs enfants du même niveau pour recréer une ambiance de classe", explique Anne Notz-Carrère, docteur en charge de l'unité d'hématologie et de cancérologie pédiatrique de l'hôpital. 

NAO, avec ses yeux ronds et son enthousiasme permanent est devenu un réel allié pour l'équipe enseignante de l'hôpital.

"Ça permet d'augmenter leur motivation qui est souvent fluctuante. Ca leur remet un pied dans leur scolarité."
Sophie Loppinet, professeure des écoles spécialisées et coordinatrice de l'unité d'enseignements à l'hopital. 

Le projet de NAO a été développé à destination des personnes autistes, handicapées, ou âgées. Grâce à son intelligence artificielle, le robot rompt l'isolement des personnes dépendantes, et recréer du lien avec l'extérieur. 
 
Près de 3 000 petits robots ont été vendus depuis sa création, dans soixante pays du monde. Au Japon, NAO est même devenu animateur d'un café, entièrement géré par des robots humanoïdes.


 

Sur le même sujet

Les + Lus