• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un “Black Friday” à la Bordelaise ?

Le phénomène commercial de cette fin novembre. Les promotions à tout-va autour du "Black Friday", opération commerciale venue des Etats-Unis et que les commerçants français ont rapidement adoptée...

Par CB et KJ

C'est une lutte impitoyable qui commence : le but des hostilités est de ramener le plus tôt possible le consommateur dans le circuit . Né aux États-Unis, le Black Friday, littéralement le vendredi noir, marque traditionnellement le coup d'envoi de la période des achats de fin d'année.

Cette journée de mégapromotions concerne aussi bien les géants du Net que la grande distribution ;

Dans cette nouvelle escalade des prix avant les traditionnelles ventes de Noël, la Direction Générale de la Concurrence (Florent Maury, Direction Générale de la Concurrence et de la Répression des Fraudes) est sur les dents depuis début novembre :

Les plaintes qu'on rencontre, c'est le défaut de disponibilité (...) Pour une offre promotionnelle comme le black Friday, le commerçant doit assurer la livraison de son produit jusqu'à la fin de l'offre promotionnelle y compris s'il est victime de son succès...


Cette année, les Français devraient débourser +15% par rapport à 2016 pour ce Blackfriday


Regardez le reportage  Karim J'Bali et Guillaume Decaix.

Black Friday à la Bordelaise

Le "Black Friday" américain

Ce "vendredi noir" ou "vendredi fou" intervient juste après la fête traditionnelle de "Thanksgiving" (dernier jeudi de novembre). Cette fête qui se doit d'être célébrée en famille est en souvenir des "pères fondateurs" des Etats-Unis, en référence à un épisode historique de 1620 où une colonie décimée par le scorbut a pu survivre par le partage...
Une fête mémorielle et familiale suivie donc de cette fièvre acheteuse du vendredi. Car les Américains se ruent dans les magasins à cette occasion où des rabais très importants lancent la période des achats de Noël.

Les premiers "Black Friday" auraient commencé dans les années 1960.

Sur le même sujet

Créon : des fournitures scolaires gratuites

Les + Lus