À Bordeaux, un escape game scientifique pour tenter de “sauver la planète”

Les joueurs sont immergés dans le centre de commande d'un vaisseau spatial et doivent jouer en équipe. / © France 3 Aquitaine
Les joueurs sont immergés dans le centre de commande d'un vaisseau spatial et doivent jouer en équipe. / © France 3 Aquitaine

Un"escape game" ouvre ses portes ce dimanche à Bordeaux sur le thème du réchauffement climatique. L'objectif : tenter de sauver la planète en moins de 60 minutes, en prenant les bonnes décisions. Un jeu basé sur des données scientifiques vérifiées par un climatologue. 
 

Par AR ( et AFP)

Un nouvel escape game ouvrira ses portes samedi 28 septembre à CapSciences, à Bordeaux, sur le thème du réchauffement climatique. 

Cette expérience ludique, nommée Gaïacticaa  pour objectif "d'offrir aux joueurs la capacité de prendre les bonnes décisions, de dire 'je joue' mais aussi de provoquer une prise de conscience", selon son concepteur, Dorian Tourin-Lebret. 

60 minutes pour sauver la planète 

Pour sauver la planète, direction le centre de commande d'un vaisseau spatial, dans lequel les joueurs devront élucider des énigmes, déchiffrer des mots codés, etc. pour limiter le réchauffement à 2%. 

"Plus de 10.000 solutions sont possibles", selon le jeune ingénieur centralien de 31 ans qui, après avoir créé une start-up à succès il y a une dizaine d'années, a décidé de se consacrer à des projets liés à l'environnement.

Voir le reportage de Gilles Bernard et Bertrand Joucla-Parker :
Bordeaux : un nouvel escape game pour tenter de "sauver la planète"
Intervenants : Dorian Tourin-Lebret, Créateur du jeux, Raphaël Dupin, Directeur Cap Sciences Bordeaux Equipe : BERNARD Gilles, JOUCLA-PARKER Bertrand, GRILLOT Rémi
 

Un jeu basé sur des données scientifiques 


Tous les scénarios, validés par le climatologue Jean Jouzel, se basent sur des chiffres du GIEC, les experts climat de l'ONU, de l'Agence internationale de l'énergie et du Global Carbone Project qui compilent les données concernant les ressources en énergie et les émissions de gaz à effet de serre dans le monde.
 
Gaïactica, déjà présenté lors du G7 de Biarritz fin août, le sera à nouveau en novembre au Chili lors de la cop25. Le jeu a bénéficié du soutien financier de la région à hauteur de 100 000 euros. 


 

Sur le même sujet

Itziar Ituño tourne un clip à Bayonne sur les violences faites aux femmes

Les + Lus