• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : finalisation de la façade de la MECA

La MECA, la Maison de l'Economie Créative et de la Culture, devrait ouvrir ses portes en juin 2019 / © Karim Jbali
La MECA, la Maison de l'Economie Créative et de la Culture, devrait ouvrir ses portes en juin 2019 / © Karim Jbali

Le grand bâtiment posé sur les rives de la Garonne est en voie d'achèvement. Son ouverture est prévue pour juin 2019 et il abritera plusieurs agences culturelles.

Par SV

Le chantier de la Maison de l'Economie Créative et de la Culture avance correctement. La pose du dernier bloc de béton de la façade s'est faite ce jeudi matin. Un symbole avant l'ouverture officielle en juin prochain.
Le dernier bloc de béton de la façade de la MECA a été posé / © Karim Jbali
Le dernier bloc de béton de la façade de la MECA a été posé / © Karim Jbali


La MÉCA abritera différentes agences culturelles : le Frac (Fonds régional d’art contemporain), l’Oara (Office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine) et Ecla (Ecrit, Cinéma, Livre, Audiovisuel).

60 millions d'euros 


Le projet, d'un coût de 60 millions d'euros, est financé à pratiquement 100% par la Région. Alain Rousset se réjouit de voir en un même lieu les différents visages de la Culture : "Ce lieu sera ouvert, et à la disposition des villes, des lycées… C’est un hub de l’action culturelle régionale, que nous voulons ouvrir sur la ville, la Garonne et la gare. »

La MÉCA sera à la fois ouverte au public et aux professionnels. Elle servira aussi de résidence d'artiste et abritera une salle de 275 places assises et 500 places debout.
Plusieurs salles permettront au public de flâner à travers des expositions proposées par le FRAC, expositions qui, comme au CAPC, profiteront de la terrasse pour se donner à voir.

Une architecture étonnante


Au niveau architectural, le bâtiment attire immédiatement l'oeil. Ses 120 mètres de long et 37 mètres de haut en font une ouvre imposante mais ce sont surtout ses piles tournées qui étonnent. Elles sont désaxées, ne se font pas face. Un pari de l'architecte danois Bjarke Ingels qui livre là son premier projet français.


Regardez le reportage de Karim Jbali et Dominique Mazères
Achèvement des travaux de la façade de la MECA
La dernière dalle de béton de la façade a été posée

Sur le même sujet

François Asselin - invité du 19/20 de France 3

Les + Lus