• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : Fous Rires à venir

Les mégaphones tirent la langue : les Fous rires se profilent / © Alhambra Productions
Les mégaphones tirent la langue : les Fous rires se profilent / © Alhambra Productions

On ne prend pas les mêmes mais on recommence. La 3e édition du festival Les Fous Rires de Bordeaux aura lieu du 16 au 23 mars prochain. Les organisateurs, Michel Goudard et Fanny Delacroix ont présenté la programmation à la presse. Fidèle parmi les fidèles, France 3 Aquitaine était de la partie.

Par Emmanuelle Sorlier

Le festival n'a que 3 ans mais il a tout d'un grand. Un IN et un OFF, ou plutôt un OUF pour l'occasion


Aux noms du IN 

Humoristes à la notoriété bien établie ou jeunes pousses qui ne demandent qu'à en rire, la semaine des Fous Rires distillent ses invités dans 10 salles bordelaises. Pendant qu'Eric Carrière et Francis Ginibre, plus connus quand ils deviennent les Chevaliers du fiel, se produisent à l'Arkea Arena , Kyan Khojandi rôde son nouveau spectacle à la Nouvelle Comédie Gallien, Marianne James se fait appeler Tatie Jambon au casino Barrière et Ahmed Sylla, Alex Vizorek, Nora Hanzawi, Ben & Arnaud Tsamère investissent le théâtre Femina.

Ces locomotives entraînent dans leur sillage, entre autres, Alexandra Bialy, Jef's, Elianes, Les 3 Fromages + Mrs Yéyé, les artistes des 2 soirées Tremplin au Café théâtre des Chartrons.

2019, c'est eux : 


Noms d'un OUF  !

Depuis sa création, le festival multiplie les actions et opérations parallèles dans la ville et auprès des publics contraints. 
Match d'improvisation, fanfare La Grasse Bande en déambulation dans les rues de Bordeaux, battle de bande dessinée, une rencontre avec les Girondins, une soirée Kloudbox (karaoké), un café -philo animée par Alain Guyard sur le thème Faut-il se faire le maillot ou le mouiller ?  mais aussi un one-man-show destinée à un public étudiant autour de la santé mentale à l'ère du numérique, l'interview de Kyan Khojandi par les jeunes du Centre Abadie et une rencontre entre des artistes et des détenus du centre pénitentiaire de Gradignan.
Pour ne rien manquer de cette semaine, rendez-vous au Village Mably, où se croisent artistes et festivaliers et sur France 3 Aquitaine et .3NoA, bien décidés à ne pas laisser passer l'occasion de s'amuser un peu. 
 

Sur le même sujet

Une entreprise de bois-charpente peine à trouver 10 employés

Les + Lus