Bordeaux : une graffeuse redonne des couleurs à l'hôpital

A l'Institut Régional de Lutte contre le Cancer Bergonié de Bordeaux, une jeune graphiste bordelaise, Juliette Delorme, s'est vue confier la réalisation d'une immense fresque murale pour égayer le quotidien des patients et des soignants. 

Juliette Delorme a créé une fresque colorée sur un des murs de l'Institut Bergonié à Bordeaux.
Juliette Delorme a créé une fresque colorée sur un des murs de l'Institut Bergonié à Bordeaux. © JD

Le milieu hospitalier a fait de nombreux efforts ces dernières années pour égayer l'environnement d'accueil des malades. L'Institut Bergonié a déjà créé plusieurs partenariats en ce sens avec des organismes culturels, des artistes pour faire entrer la culture, les couleurs entre ses murs. Des actions qui ont des effets bénéfiques sur le moral de chacun. Tant les patients que les soignants.

C'est aussi le cas pour cette nouvelle intervention artistique née d'une rencontre avec une jeune artiste, Juliette Delorme. La graffeuse de 29 ans est bordelaise d'origine, mais travaille depuis deux ans à New York.

L'artiste a commencé sa fresque colorée ce 18 janvier et va progresser sur son travail, de 20m de long et 2m de haut, durant les deux à trois jours suivant le temps.
Pour elle, l'engagement est une nécessité et elle défend d'abord la cause des femmes. Une ligne de vie qui se traduit dans ces portraits féminins, avec en écho aux soignantes, soignées et leurs attributs : le masque et la coiffe, rappelant le combat contre le cancer, qui occasionne entre autres une perte des cheveux.

A travers ma peinture, je veux vraiment apporter de l'énergie, du bonheur et de la vie. C'est pour ça que je choisis ces couleurs.

Juliette Delorme

Le directeur de l’hôpital Bergonié à Bordeaux a entendu parler d’elle dans la presse et lui a fait appel pour peindre un des murs de l’hôpital, difficilement accessible de la rue, mais très visible depuis les chambres.

"On avait un besoin clairement exprimé par les patients, les familles, et nos salariés. Cette artiste-là a pu répondre à cette attente, à ce besoin, pour exprimer l'envie, le combat contre la maladie" témoigne Nicolas Portolan, Directeur Général Adjoint de l'Institut Bergonié.

Le travail de cette artiste retracé dans ce  reportage de Karim Jbali et Dominique Mazères.

Bordeaux : une graffeuse redonne des couleurs à l'hôpital

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société cancer