Bordeaux : il n'y aura pas de fan zone pour la demi-finale

Publié le Mis à jour le

Un coût trop élevé et un temps d'installation trop court auront eu raison des espoirs des Bordelais pour une fan zone en ville. Les Quinconces n'accueilleront pas d'écran géant, contrairement à l'Euro 2016. Il reste un petit espoir pour la finale en cas de qualification des Bleus !

Il y avait des rumeurs, des demandes, sur les réseaux sociaux, mais la mairie a confirmé qu'il n'y aura pas de fan zone à Bordeaux pour la demi-finale de mardi soir entre la France et la Belgique à 20h. Pourtant, d'autres villes comme Libourne ou encore Toulouse, ont sauté le pas. 

Lors de l'Euro de football en 2016, la fan zone avait été installée durant toute la compétition et les frais étaient notamment pris en charge par l'Etat et l'UEFA.

 

100 000 euros aux frais de la mairie 




Pour cette Coupe du Monde, ça serait à la mairie de Bordeaux de tout payer de sa poche, avec l'argent du contribuable. Avec les instructions du ministère de l'Intérieur concernant la menace terroriste et le plan Vigipirate, les dépenses de sécurité sont importantes.

Il faudrait compter environ 100 000 euros de dépenses pour organiser l'événement. 

Plusieurs options ont déjà été étudiées par la mairie : Quinconces, Matmut Atlantique... Et il a été décidé, si une fan zone doit être montée pour la finale, ça sera dans un lieu clos !

 

Une finale au stade Chaban-Delmas ? 




La piste la plus sérieuse serait le stade Chaban-Delmas dont la ville est propriétaire. Le public pourrait accéder à certaines tribunes et à la pelouse.
Ce qui serait un problème puisque l'UBB va bientôt revenir jouer au rugby sur le terrain. 


Alain Juppé attend de voir le résultat de mardi soir entre la France et la Belgique. En cas de victoire des Bleus, et si la demande est très forte, une fan zone pourrait voir le jour pour la finale !
 En 2016 lors de l'Euro en France, la fan zone des Quinconces pouvait accueillir plus de 60 000 personnes. 
En 1998, près de 40 000 personnes étaient sur le quai des Chartrons vers le Mondial Café pour vivre la finale France-Brésil.