À Bordeaux, la Métropole fouille les poubelles pour identifier les auteurs de dépôts sauvages

Face aux nombreux sacs poubelles abandonnés sur les trottoirs de la ville, la Métropole tente d'agir. Des agents sont maintenant missionnés pour fouiller ces dépôts sauvages à la recherche de l'identité des auteurs. Ceux-ci recevront une amende de 102 à 171 euros.

© France 3 Aquitiane
Courriers, tickets de caisse, reçus de carte bleue... tout est bon pour identifier les auteurs de dépôts sauvages dans le centre-ville de Bordeaux. La Métropole vient de demander à ses agents de fouiller ces sacs abandonnés sur les trottoirs.

Les personnes identifiées recevront alors une amende de 102 à 171 euros, selon le volume des dépôts.

Une amende élevée justifiée par des surcoûts liés au traitement de ces déchets, selon Dominique Alcala, vice-président de Bordeaux Métropole en charge de la collecte, du tri et du traitement des déchets.

En effet, ramasser ces sacs poubelle ne fait pas partie des attributions des agents de propreté. Ils sont normalement uniquement censés balayer les rues et vider les corbeilles publiques. En prenant le temps de ramasser les dépôts sauvages, ils accusent une perte de temps sur leur travail premier.

"Dans un premier temps, on a tenté des campagnes de sensibilisation, explique Stéphanie Givernaud, conseillère municipale. Et puis désormais, on essaye de mettre les bouchées doubles pour ce qui est de la verbalisation, puisqu'on constate que les Bordelais ne comprennent pas et continuent à mettre leurs dépôts sauvages ou leurs bacs non rentrés sur l'espace public".

► Revoir le reportage de Gladys Cuadrat, Didier Bonnet et Karim Jbali :
durée de la vidéo: 01 min 46
Bordeaux : contre les dépôts sauvages de poubelles, la Métropole prend des mesures

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter