Bordeaux : le meurtrier présumée d'une retraitée devant les assises de la Gironde

Jean-Michel Dupin / © France 3 Aquitaine
Jean-Michel Dupin / © France 3 Aquitaine

Ce lundi s'est ouvert le procès de Jean-Michel Dupin, pour le meurtre d'une retraitée en juillet 2014 à Saint-Magne en Gironde. L'accusé, déjà condamné pour meurtre, sortait tout juste de prison à l'époque des faits.

Par M.K avec J-P Stahl

Il refuse de parler et nie toute implication dans la mort de Colette Beyriès. Le 24 juillet 2014, cette retraitée  était abattue d'un coup de fusil, dans une maison appartenant à son fils, à Saint-Magne en Gironde. Peu de temps après, sa maison part en fumée.


Jean-Michel Dupin, sans domicile fixe est rapidement suspecté. Il est interpellé quelques jours plus tard, au volant de la voiture de la victime. L'homme a déjà comparu devant ces mêmes assises en 1994, et écopé de 20 ans de prison pour avoir tué un camarade de régiment. Il  a également été condamné pour des agressions sexuelles.
Le meurtre de Colette Beyries, s'est produit trois mois après la sortie de prison de Jean-Michel Dupin.  Me Sylvie Reulet, avocate de la partie civile rappelle son profil de récidiviste.
 
 

On a des expertises qui font froid dans le dos. Il est décrit comme un tueur en série ce qui n'apparait pas très souvent sous la plume des experts.

 
 
Jean-Michel Dupin reconnait seulement avoir effectué des petits travaux pour la septuagénaire. Des traces de carburant, qui pourrait avoir servi à mettre le feu à la maison ont été retrouvées.
Procès de Jean-Michel Dupin accusé du meurtre de Colette Beyriès

 

Sur le même sujet

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus