Bordeaux : peu convaincu par le “pacte de refondation” d'Agnès Buzyn, le personnel soignant se mobilise devant l'ARS

© C. Boniteau - France 3 Aquitaine
© C. Boniteau - France 3 Aquitaine

Alors que la ministre de la Santé a annoncé de nouvelles mesures pour désengorger les urgences, le personnel soignant dénonce un redéploiement de fonds, et réclame des ouvertures de postes. Une trentaine de personne s'est réunie ce mercredi devant l'Agence régionale de santé de Bordeaux.

Par MK avec Charlotte Boniteau

La réponse de la ministre de la Santé leur semble un peu courte. Ce mercredi, une vingtaine d'agents et personnels hospitaliers se sont réunis devant le siège de l'ARS pour réagir au propos de la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Alors que depuis six mois, les services d'urgence des hôpitaux sont en grève, à Bordeaux comme dans de très nombreux hôpitaux français, la  ministre de la Santé a dévoilé lundi son plan Santé.

Un service d'appel 24/24

Un programme sur trois ans, (2019 – 2022) avec un budget de 750 millions d'euros, comprenant notamment  des "renforts de médecins et soignants" sans pour autant préciser les effectifs, ou encore la mise en place d'un "Service d'accès aux soins", permettant à chaque patient d'obtenir en ligne ou au téléphone un conseil médical ou paramédical, un rendez-vous ou une prise en charge.


Un programme loin de répondre aux attentes des soignants. "On veut du personnel pour pouvoir travailler de manière correcte, dans de bonnes conditions. Il faut des moyens ! , souligne Laurence Lagoubie, aide-soignante et secrétaire générale de la CGT au centre hospitalier de Libourne.
 

Les pseudos moyens financiers qui nous ont été accordés, c'est juste du redéploiement. On déshabille Paul pour habiller Jacques. Ce n'est pas possible !


Un constat partagé par de nombreux soignants dans toute la France, qui attendaient en plus des ouvertures de postes, une augmentation du nombre de lits et des hausses de salaires. A Bordeaux, selon la CGT, il manque une cinquantaine de postes d'infirmières au service des urgences.

 

Sur le même sujet

Les + Lus