• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : trois victimes d'une agression homophobe entendues lundi par le délégué ministériel à la haine anti-LGBT

Visage tuméfié d'une des trois victimes. Capture d'écran de la page Facebook du Girofard Bordeaux / © Girofard Bordeaux
Visage tuméfié d'une des trois victimes. Capture d'écran de la page Facebook du Girofard Bordeaux / © Girofard Bordeaux

Une triple agression homophobe a eu lieu à la sortie d'un bar dans la nuit de samedi. Deux victimes ont porté plainte pour l'instant.

Par America Lopez

Le Girofard, une association LGBT+ de Bordeaux, a dénoncé samedi 9 février sur les réseaux sociaux une triple agression homophobe survenue vendredi à la sortie d'un bar LGBT+, en publiant la photo d'un homme hospitalisé, blessé à la tempe, au nez et avec un œil au beurre noir.
Les personnes agressées sont des hommes âgés de 23, 28 et 30 ans.

Nous sommes de tout cœur avec les 3 victimes... Car il s'agit bien de trois personnes agressés gratuitement.
Nous nous engageons fermement contre ces violences, peut-on lire sur la page Facebook de l'association.

 

Michaël Agbadebo est le président du Girofard de Bordeaux

Selon lui, les agressions se sont déroulées dans la nuit de vendredi à samedi vers deux heures du matin.

Trois clients du bar Le Buster, situé 34 rue de Cursol, ont été interpellés devant l'établissement qui venait de fermer par un groupe de cinq jeunes hommes. Les agresseurs ont d'abord demandé des cigarettes puis les insultes ont commencé à pleuvoir. Les victimes ont reçu des coups de poing dans le visage et des coups pieds à terre.


Les secours sont intervenus à 02h30, une des victimes blessée au visage et à la hanche a été hospitalisée aux urgences du CHU de Pellegrin.

Deux des trois victimes ont déposé plainte hier au commissariat de Bordeaux Mériadek.

La troisième a peur de porter plainte pour l'instant et fait l'objet d'un soutien psychologique, selon l'association le Girofard.


Les gérants du bar Le Buster et le Girofard envisagent de porter plainte également.


Rencontre avec Frédéric Potier lundi


Le délégué ministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, Frédéric Potier, sera à Bordeaux demain pour rencontrer les trois victimes.

Des représentants de la mairie de Bordeaux seront également présents. Cette réunion doit avoir lieu dans les locaux du Girofard.

 Hélène Chauwin et Guillaume Decaix nous raconte cette agression :
 
Bordeaux : trois victimes d'une agression homophobe entendues lundi par le délégué ministériel à la haine anti-LGBT

Sur le même sujet

Philippe Baudon, pdg de Liberty

Les + Lus

Les + Partagés