Coronavirus : confusion à Quinsac autour d'un cas au sein de l'école élémentaire

© AFP PHOTO/US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION/HANDOUT
© AFP PHOTO/US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION/HANDOUT

La confusion est grande à Quinsac, à côté de Bordeaux, où une enseignante a été testé "positif " au covid-19. 

Par Christine Le Hesran


La colère est vive à Quinsac, commune à quelques kilomètres de Bordeaux. Une enseignante de l'école du village a été testée samedi positive au covid-19.

Parents d'élèves inquiets et en colère


Les parents d'élèves ont appris avec stupéfaction qu'elle avait repris ses cours normalement pendant 2 jours après avoir effectué un voyage en Italie pendant les vacances scolaires. Une parent d'élèves médecin ne cache pas son irritation: 

Elle n'a pas observé de quarantaine et quand elle est allée se faire tester et ses élèves ont été dispatchés dans les autres classes alors qu'ils étaient vecteurs potentiels du virus! J'ai tenté sans succès, en ma qualité de médecin, d'alerter la directrice et le maire sur les bonnes pratiques à adopter. Ils ne m'ont pas écouté. Une fois le cas avéré, malgré mon insistance, le maire a refusé de diffuser les consignes à l'ensemble de la population.
Une parent d'élève Médecin

Pour Lionel Faye, le maire de la commune, l'affaire est sous contrôle :"L'agence Régionale de Santé (ARS) se met en lien avec l'enseignante pour faire la liste des personnes qui ont été contact avec cette institutrice. De notre côté, nous consultons pour savoir s'il faut mettre en oeuvre d'autres mesures, selon Sud-Ouest samedi.

La préfecture a demandé la désinfection de l'école


L'élu a adressé un courrier à une association de parents d'élèves dont le texte est publié sur le site et le compte facebook de la mairie.
"Tout le monde n'est pas sur facebook ou adhérent de cette association ! On est averti par le bouche à oreille, c'est pas normal, c'est  trop grave", s'inquiète une mère de famille. Depuis j'ai appris que deux autres maîtresses sont malades ou confinées et l'une d'elles est celle de ma fille!".

Un  président d'association témoigne de l'inquiétude qui se diffuse dans le village.

Quand j'ai appris la nouvelle, j'ai contacté tous mes adhérents : un monsieur de 75 ans est très inquiet, il n'était pas au courant et venait de donner un cours de soutien scolaire à un enfant de l'école.
Le président d'une association de Quinsac.


De son côté, la préfecture de Gironde indique avoir donné au maire de Quinsac des consignes "pour désinfecter les lieux et rappeler les consignes de sécurité. La commune fera l'objet d'une surveillance particulière."
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus