• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La crainte du mandat de trop pour Alain Juppé : conférence de presse à 11 h sur notre page Facebook

Le 1er février 2019, Alain Juppé attend la visite du Premier Ministre Edouard Philippe. A ses côtés, son fidèle directeur de cabinet Ludovic Martinez. / © Guillaume bonneau MAXPPP
Le 1er février 2019, Alain Juppé attend la visite du Premier Ministre Edouard Philippe. A ses côtés, son fidèle directeur de cabinet Ludovic Martinez. / © Guillaume bonneau MAXPPP

Surprise générale à Paris comme à Bordeaux. Ils étaient seulement quatre dans la confidence à connaître la décision d'Alain Juppé de rejoindre le Conseil Constitutionnel Vous pourrez suivre l'intégralité de ses explications aux Bordelais à 11 heures sur notre page Facebook France 3 Aquitaine. 

Par Christine Le Hesran

Le mandat de trop... Voilà ce qui ressort des propos de Gilles Boyer, directeur de la campagne d'Alain Juppé pendant la primaire, fidèle conseiller d'Alain Juppé depuis longtemps. «Il s'interrogeait sur le mandat de trop.. Après plus de vingt ans de transformation de la ville, Alain Juppé s'est sans doute demandé s'il avait encore la capacité de faire mieux. Il a probablement préféré arrêter quelques mois trop tôt plutôt que quelques années trop tard!» écrit le Figaro. Il ajoute : " Après plus de vingt ans de transformation de la ville, Alain Juppé s'est sans doute demandé s'il avait encore la capacité de faire mieux. Il a probablement préféré arrêter quelques mois trop tôt plutôt que quelques années trop tard! "

Gilles Boyer fait partie des rares qui étaient dans la confidence depuis quelques jours, depuis la proposition faite par le président de l'Assemblée Nationale, Richard Ferrand. 
Il y avait également le président Macron, Le Premier ministre Edouard Philippe. "C'est une très bonne nouvelle pour la République", a réagi hier le Premier ministre  en saluant la "densité" et la "hauteur de vue" de celui qui a été son "mentor" en politique.

"J’ai beaucoup réfléchi", confiait ce mercredi soir e président de l’Assemblée nationale à nos confrères de Sud-Ouest... " Par les temps qui courent, j’ai pensé qu’il fallait, pour une institution telle que le Conseil constitutionnel, une personnalité qui ait une expérience de la décision publique et de l’état et un attachement solide aux valeurs de la République, quelqu’un qui ait la stature d’un homme d’État".
 


Surprise générale

C'est le moins que l'on puisse dire à Paris comme à Bordeaux. Son voisin de Charente-Maritime, Dominique Bussereau, Président du Département de la Charente-Maritime et de l'Assemblée des Départements de France, le premier : 

J'ai failli tomber de ma chaise. J'avais qu'il pouvait poursuivre sur Bordeaux, c'était l'impression de tous ceux qui le voyait. 

 

Surprise aussi de ses adjoints et fidèles du conseil municipal de Bordeaux qu'il préside depuis presque un quart de siècle. Nathalie Delattre, sénatrice UDI et élue municipale, avoue qu'elle n'était pas dans la confidence, du tout, mais qu'elle salue sa décision d'aller rejoindre les Sages. 
 

Alain Juppé a pris tout son équipe de cours. Il faut maintenant qu'il prépare sa succession. Hier, il a reconnu dans une communiqué envoyé aux rédactions à 17 heures que c'est avec "une profonde émotion" qu'il se "prépare à quitter [ses] fonctions".
 

Nicolas Florian appelé par Alain Juppé



L'un de ses adjoints a reçu un appel d'Alain Juppé. C'est Nicolas Florian, adjoint aux Finances. Lui aussi a été particulièrement surpris de cette démission. alain Juppé lui a demandé de prendre la suite dans le fauteuil de maire pour une année, c'est-à-dire d'ici l'échéance municipale de 2020.
 

L'explication aux Bordelais en direct à 11 h 


Ce jeudi matin à 11 heures, Alain Juppé va expliquer aux Bordelais sa décision. Nous retransmettons d'ailleurs en direct sur notre page Facebook France 3 Aquitaine à 11 heures. Il devrait réunir en fin de journée ses équipiers conseillers municipaux pour établir la marche à suivre, pour l'après-Juppé, c'est-à-dire son choix pour la succession....








 

Sur le même sujet

Un permis un diplôme

Les + Lus