Covid-19 : davantage de classes fermées dans l'Académie de Bordeaux, plus que la moyenne nationale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amy Mc Arthur
De plus en plus de classes ferment en Nouvelle-Aquitaine
De plus en plus de classes ferment en Nouvelle-Aquitaine © FABIEN COTTEREAU / MAXPPP

Selon le dernier point de situation fourni par l'Académie de Bordeaux, le nombre de fermetures de classe liées au Covid-19 et la crise sanitaire se situe au-delà de la moyenne nationale.

Quatre structures scolaires et 288 classes fermées sur 24 428, soit 1,18% des classes de l'Académie de Bordeaux.  Des données en augmentation, le taux le plus haut depuis la rentrée de septembre. 

Ce taux, communiqué par l'Académie ce vendredi 19 novembre, se situe au-delà de la moyenne nationale de 0,8%

0,10% des tests Covid réalisés sur des élèves se sont révélés positifs au cours des 7 derniers jours, avec 178 tests positifs ces dernières 24 heures. Au sein du personnel de l'Académie, on compte 0,08% des tests positifs. 

A la lumière des chiffres qui repartent à la hausse dans le paus, et depuis lundi dernier, les élèves doivent à nouveau porter le masque en cours dans les écoles élémentaires.

Les chiffres clés en Nouvelle-Aquitaine 

Le taux de positivité des tests en Nouvelle-Aquitaine se situe à 4,4% ce vendredi, avec un taux d'incidence de 103,9 pour 100 000 habitants, d'après les dernières informations de Santé publique France. Le taux de dépistage est de 2 366 pour 100 000 habitants. 

176 nouvelles hospitalisations liées à la Covid-19 ont eu lieu au cours de cette semaine, comparé à 146 la semaine dernière. 17 personnes sont décédées du Covid-19 à l'hôpital, c'est six personnes de moins que la semaine dernière (23 décès).  Au niveau national, le nombre de classes fermées est actuellement au plus haut depuis la rentrée de septembre

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.