Déconfinement à Bordeaux : quelles en sont les règles?

Port du masque, plan cyclable renforcé, couloirs séparés pour la circulation piétonne dans certaines rues...les conditions du déconfinement à Bordeaux seront encadrées dans les endroits les plus fréquentés. Les détails.

Le port du masque sera obligatoire rue Ste-Catherine et rue Porte Dijeaux à partir du 11 mai
Le port du masque sera obligatoire rue Ste-Catherine et rue Porte Dijeaux à partir du 11 mai © MaxPPP

Le cas de la rue Sainte-Catherine  


Le port du masque sera obligatoire dans les rues Sainte-Catherine et Porte-Dijeaux où l'on sait que la densité humaine par mètre carré peut atteindre des sommets.

La circulation piétonne sera régulée rue Ste Catherine, "la plus longue rue commerçante d'Europe" rappelle le maire Nicolas Florian, avec ses 240 magasins sur 1200 mètres.

Ainsi deux allées seront réservées aux files d'attentes des deux côtés de l'avenue. Puisque les boutiques ne pourront accueillir qu'un nombre limité de clients. L'allée centrale sera elle dédiée aux passants.

Un système de barriérages devrait être mis en place dès lundi et des agents municipaux seront postés tout le long afin d'expliquer ces règles du post confinement.
 

Parcs, jardins, quais, marchés de plein air


Parcs, jardins et quais rouvriront dès lundi. Aucune obligation de porter un masque. 

"On compte sur la responsabilité de chacun" indique Nicolas Florian qui prévient toutefois qu'en cas de non respect de la distanciation sociale les quais pourraient de nouveau être fermés ou le port du masque rendu obligatoire.

Là aussi des agents municipaux seront chargés de rappeler régulièrement les règles sanitaires.

Trois voies séparées seront instaurées le long des quais dédiées aux cyclistes, aux joggeurs et aux piétons. 

Par ailleurs 75 distributeurs de gels hydroalcooliques seront mis en place "un peu partout dans la ville".

Tous les marchés de plein air seront de nouveau autorisés et le masque y sera imposé. Le drive fermier  installé place des Quinconces sera "a maintenu et renforcé" afin de "favoriser les circuits courts et la nourriture saine" indique le maire. 
 


Services municipaux


Mairies de quartier, centres de loisirs, ramassage des déchets verts, bibliothèques, cimetières, services funéraires... l'ensemble des services municipaux se remettent en route avec l'obligation faite à ceux qui pénètrent dans des locaux fermés de porter un masque.

"Seuls les mariages restent en suspens" précise Nicolas Florian. Ils pourraient de nouveau être célébrés à partir du 2 juin.

Sachez aussi que tous les chantiers menés par la métropole reprendront dès lundi. Finie la tranquilité...
 

Les entrepreneurs envisagent d'ailleurs de faire parvenir de nouveaux devis incluant les surcoûts liés aux mesures sanitaires. "On partagera ces surcoût à 50/50, c'est tout à fait normal" estime Patrick Bobet, le président de Bordeaux Métropole en précisant que "chaque devis sera contrôlé de très près" afin de vérifier qu'ils correspondent réellement à une augmentation des coûts. 
 

Plan cyclable renforcé


78 kilomètres de voies dédiées au vélo seront aménagées sur les axes les plus fréquentés de la métropole. 
 
Le plan des aménagements cyclables temporaires
Le plan des aménagements cyclables temporaires © Bordeaux Métropole


Il s'agit d'encourager les mobilités douces et d'inciter ceux qui ne voudront pas prendre les transports en commun d'opter pour le vélo plutôt que pour la voiture individuelle.
 

Les automobilistes risquent de souffrir ... Déjà le stationnement redevient payant à partir du 11 mai, à raison de 5 euros les 2 heures en centre-ville et 15 euros les 4 heures...
De plus, les nouveaux aménagements routiers prévoient des suppressions de voies, des passages à sens unique, des élargissements de bandes cyclables et la multiplication des zones 30.

La transformation des boulevards autour d'une partie de Bordeaux sera la plus symbolique. Les voitures ne seront autorisées à rouler que sur une seule voie. L'autre sera réservée aux bus et aux cyclistes.
 

Ces aménagements métropolitains "ne sont pas définitif" assure Patrick Bobet. "Il s'agit de mesures transitoires, ce qui marche bien sera pérennisé sinon on y renoncera".

En ce qui concerne le stationnement des deux roues, là aussi des espaces supplémentaires sont prévus. Et un millier de nouveaux arceaux devraient être installés d'ici le mois de septembre.

Par ailleurs la métropole va débloquer une aide de 100 euros pour l'achat de vélos électriques. Qui viendront en complément des aides du gouvernement. "Ce sera sous conditions de ressources et essentiellement destiné à ceux qui habitent loin et doivent faire 10 ou 20 kilomètres pour aller travailler" précise le président de l'agglomération.

Sachez aussi que le service de prêts de vélo rouvrira dès lundi.
 
 

Période estivale en préparation


Nicolas Florian dit travailler à une campagne de communication massive pour le tourisme de proximité

"On prévoit un plan estival d'animations culturelles pour tous ceux qui ne partiront pas en vacances" annonce t-il. La plage de Bordeaux-Lac devrait rouvrir.

Des bornes wifi proposant une connexion internet gratuite seront installées dans certains quartiers. 

Et tous les musées devraient pouvoir rouvrir dès le mois de juin.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter