• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Diatribe de Trump contre le vin français : oui, les taxes douanières sont plus élevées en France qu'aux Etats-Unis

Le président américain photographié lors d'un discours le 9 novembre 2018. / © NICHOLAS KAMM / AFP
Le président américain photographié lors d'un discours le 9 novembre 2018. / © NICHOLAS KAMM / AFP

Dans une série de tweets colériques, le président des Etats-Unis Donald Trump s'en est pris à la France et à son président, Emmanuel Macron, ce mardi 13 novembre. Il a notamment accusé l'Hexagone de freiner l'importation des vins américains en imposant des taxes douanières plus élevées. 

Par AR et AFP

La France freine-t-elle l'import de vin américain ? C'est ce qu'affirme Donald Trump, qui dénonce une "injustice" car les taxes grevant les vins français aux Etats-Unis seraient moins élevées, dans un tweet publié ce mardi 13 novembre.  
 

"Sur le commerce, la France produit d'excellents vins, mais les États-Unis aussi. Le problème, c'est que la France rend la vente de vins américains très compliquée en France, et impose de lourdes taxes, alors que les États-Unis facilitent [l'export] des vins français avec de faibles taxes. C'est injuste, cela doit changer !" a donc écrit le président américain.

 

Cette affirmation est-elle avérée ? 


Pour répondre à cette question, il faut d'abord préciser que la France, membre fondateur de l'Union européenne, ne fixe pas les tarifs douaniers seule.
 
Mais, effectivement, comme l'affirme Donald Trump, les tarifs douaniers européens sont supérieurs à ceux imposés par les Etats-Unis aux vins importés d'Europe. Il a donc partiellement raison. 
 

Des taxes plus élevées en Europe 

    
En fonction de la nature du vin et du degré d'alcool, la taxe à l'importation aux Etats-Unis varie entre 5,3 cents et 12,7 cents par bouteille de 75 cl, selon la Commission américaine du commerce international. Les vins pétillants sont soumis à une taxe plus élevée de 14,9 cents.

A l'inverse, les vins importés en Europe sont eux soumis à une taxe de 11 à 29 cents par bouteille en fonction de leurs taux d'alcool, selon le Wine Institute, qui représente les intérêts du secteur vinicole aux Etats-Unis.
 

Les vins européens plébiscités aux États-Unis 


Qui plus est, les Américains boivent bien plus de vins européens que les Européens ne boivent de vins américains.

Selon le Wine Institute, en 2017 les Etats-Unis ont importé pour 4,5 milliards de dollars de vins européens alors que les Américains n'en ont vendu que pour 553 millions de dollars en Europe.

Pour le Wine Institute, "les négociations commerciales à venir entre les Etats-Unis et l'UE vont créer des opportunités commerciales en réduisant les barrières tarifaires et en s'attaquant à d'autres freins à l'accès au marché".
 

Sur le même sujet

We Surf accueille la délégation du Japon

Les + Lus