Don du sang : les réserves s'épuisent en Nouvelle-Aquitaine

Les réserves de sang s'épuisent en Nouvelle Aquitaine. L'établissement français du sang tire la sonnette d'alarme et appelle les donneurs à se manifester. Il organise des collectes sur rendez-vous.

Les collectes de sang doivent continuer en dépit du confinement
Les collectes de sang doivent continuer en dépit du confinement © France 3

"Revenez donner votre sang". C'est en substance le cri d'alarme de l'Etablissement français du sang (EFS) en ce printemps. Depuis la crise sanitaire, les réserves chutent partout en France et notamment dans la région. 
"Nos réserves baissent, confirme Michel Jeanne, directeur régional de l'EFS. En Nouvelle-Aquitaine, nous disposons de 8 600 produits sanguins labiles, alors qu'il nous en faudrait au moins 10 000 pour subvenir aux besoins de tous les patients à transfuser". 

Le télétravail freine les collectes

La fréquentation des collectes de l'EFS est en forte baisse depuis trois semaines. Les collectes dans les universités ou dans les entreprises dont les salariés sont désormais en télétravail, n'ont plus lieu.
Les dons permettent, dans leur grande majorité, d'obtenir des concentrés de globules rouges. Ces derniers ont une durée de vie de 42 jours, et permettent de transfuser les patients qui ont des anémies, rappelle le directeur régional de l'EFS : "des cancers, ou des grandes hémorragies lors d'urgences vitales ou d'un accouchement, par exemple". 

Grande collecte à Bordeaux ce jeudi

Les plaquettes, elles, servent à transfuser les personnes souffrant de maladies hématologiques. Les groupes sanguins O et O-, qui peuvent être transfusés à tous les patients, restent les plus recherchés. 
Désormais, toutes les collectes s'effectuent sur prise de rendez-vous. Une grande collecte, d'une capacité de 700 donneurs, est prévue demain jeudi dans les salons de la mairie de Bordeaux. "Je tiens à préciser qu'à l'heure actuelle, il manque 140 rendez-vous. Il faut que les donneurs se mobilisent pour demain, mais aussi dans les semaines suivantes sur nos différents points de collecte", poursuit Michel Jeanne.

Vous avez entre 18 et 70 ans et souhaitez donner votre sang ? Les rendez-vous sont à prendre ici 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société