• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gilets jaunes : “ mieux vaut éviter les déplacements ” conseillent les préfets de Gironde et du Lot-et-Garonne

Bordeaux : les Gilets jaunes s'organisent, les services préfectoraux aussi pour prévenir toute tension ou incidents. / © DAVID Thierry MAXPPP
Bordeaux : les Gilets jaunes s'organisent, les services préfectoraux aussi pour prévenir toute tension ou incidents. / © DAVID Thierry MAXPPP

Les préfets sont à la manoeuvre pour faire respecter la sécurité samedi. Des centres opérationnels sont activés dans chaque département dès 6 heures pour réagir à toute situation. Les transports de la métropole s'organisent. 

Par Christine Le Hesran

Le droit de manifester et la conciliation avec la liberté de circulation pour tous. Le préfet de Gironde fait un rappel aux principes. Impossible d'envisager l'impact du mouvement, la force ou non de la mobilisation. D'autant que les organisateurs ou porte-parole ne sont pas des interlocuteurs habituels des services préfectoraux. Il y en a autant que de points de ralliement. 
Samedi s'annonce ensoleillé, une belle occasion de sortir, de prendre sa voiture mais attention aux embouteillages. Un point de ralliement par exemple est au parc des expositions de Bordeaux 

Le préfet de la Gironde invite la population à éviter tout déplacement inutile durant cette journée de mobilisation.


Les préfets sont à la manoeuvre pour surveiller que tout se passe sans incident. Dans le Lot-et-Garonne, mêmes préconisations, éviter les déplacement ce samedi. Là, le préfet prévient :

Les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés.

Pour aider ceux qui pourraient être gênés par ces manifestations de colère, ou pour ceux qui doivent impérativement se déplacer pour raisons professionnelles par exemple, le numérique prend le relais  : " Le site internet de la préfecture vous informera des points de blocage et des déviations mises en place lors de cette journée d‘action. " (  Le site des services de l’État : www.lot-et-garonne.gouv.fr et Twitter : @Prefet47)

Dans chaque département, un centre opérationnel sera activé dès 6 heures du matin avec tous les services réfèrents mobilisés dont notamment les secours. Au cas où... 

Préventivement, le préfet de Gironde " appelle les manifestants à ne pas bloquer les services de secours et d’assistance aux personnes, des vies pouvant être en danger si ces derniers ne peuvent accéder aux lieux d’intervention. Les responsabilités personnelles de ceux qui bloqueraient et provoqueraient de telles situations, pourraient être engagées. " 
 

Les forces de sécurité seront fortement mobilisées et veilleront en particulier à ce que les points vitaux ne soient pas bloqués.

Ce qui est à craindre, ce sont les énervements entre bloqués et bloqueurs si d'aventure les esprits devaient s'échauffer. 

Les transports en commun de la métropole bordelaise ont envisagé des perturbations telles un jour de manifestation. Xavier Lemarié, directeur de l'exploitation du réseau TBM, parle d'une " adaptation ". 
 

La manifestation nous est annoncée en fin de matinée, début d'après-midi dans le centre ville. Circuit classique, coupures classiques tram A et B vers Pey Berland. 


" C'est une gestion comme on fait régulièrement, on s'attend à des coupures de tram pour laisser passer le cortège d'après les informations données parla préfecture. On a prévu le renforcement de conducteurs et agents de maîtrise. "

En attendant, les débats se succèdent sur les pages Faceboook qui appellent aux rassemblements entre ceux qui demandent des renseignements sur les lieux, les horaires, et ceux qui conseillent de penser à ceux qui travaillent...


Infos complémentaires : la préfecture du Lot-et-Garonne a recensé les différents points de perturbations  qui lui sont signalés : 

Arrondissement d’Agen :
Perturbations :
• aux abords centres commerciaux, et stations-service
• aux ronds-points
• au péage de l’A62.

Arrondissement de Villeneuve-sur-Lot :
Perturbations :
• aux abords centres commerciaux, et stations-service
• aux ronds-points

Arrondissement de Marmande/Nérac :
Perturbations :
• aux abords centres commerciaux, et stations-service
• aux ronds-points
• au péage de l’A62.

 

Ce que dit la loi :

Toute manifestation devait être déclarée dans un délai de 3 jours au moins avant sa date, auprès des services de la préfecture, des sous-préfectures territorialement compétentes ou en mairie pour les communes situées en zone de gendarmerie. Le lieu ou le parcours devait être précisé dans le formulaire de déclaration et les organisateurs devaient indiquer les mesures mises en place pour assurer la sécurité des participants.
Les personnes qui n’ont pas satisfait aux obligations réglementaires de déclarations de manifestation, se placent en infraction au regard des dispositions du code de la sécurité intérieure. Les organisateurs sont passibles de sanctions pénales pouvant aller jusqu’à 6 mois de prison et 7500€ d’amende (article 431-9 du Code pénal). Les personnes participants à des actions de blocage routier pourront être poursuivies pour entrave à la circulation (article L421-1 du Code la route) qui constitue un délit pouvant être passible d’une peine de 2 ans de prison, 4 500€ d’amende et d’un retrait de 6 points sur le permis de conduire.
 

Sur le même sujet

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus