Gironde : après les inondations, comment financer la consolidation des digues de La Réole ?

Trois semaines après les inondations, l'état de catastrophe naturelle devrait être reconnu ce mercredi 24 février pour les communes du Sud-Gironde, ce qui permettra de débloquer des aides financières. À la Réole, les dégâts engendrés par les crues sont estimés à dix millions d'euros. 

À La Réole, les travaux de consolidation des digues ont déjà commencé, mais la question de leur financement n'est pas encore résolue.
À La Réole, les travaux de consolidation des digues ont déjà commencé, mais la question de leur financement n'est pas encore résolue. © France 3 Aquitaine

Trois semaines après les importantes inondations et crues survenues dans le Sud-Ouest, l'arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle concernant les communes du Sud-Gironde sera publié au Journal Officiel ce mercredi 24 février. Cela permettra aux habitants de faire les démarches auprès de leurs assureurs dans un délai de dix jours. 

Dix millions d'euros de travaux à La Réole 

À La Réole, ce sont les digues endommagées par la crue qu'il va falloir réparer, et les travaux ont d'ailleurs déjà commencé. Mais comment les financer ? 

"Aujourd'hui, pour les digues et les routes, nous demandons à l'Etat une aide conséquente. Parce que nous n'aurons pas les moyens d'assumer cette charge financière" indique le maire de La Réole, Bruno Marty.

D'après une première estimation, dix millions d'euros seront nécessaires. L'élu refuse d'envisager une augmentation des impôts pour financer les travaux.

"Il y a une taxe que nous pouvons prélever auprès des administrés et des entreprises, sauf qu'aujourd'hui, nous levons déjà dix euros par habitant, et qu'on se voit mal encore pressuriser notre population, notamment après la crise du covid", ajoute-t-il. 

Carte : à la frontière entre Gironde et Lot-et-Garonne, La Réole borde la Garonne : 

Christelle Dubos, députée de la 2e circonscription, est aussi mobilisée. "Il y aura, dans un premier temps, une aide de l'Etat, pour s'assurer que ce qui a été 'cassé' puisse être réparé très rapidement. Ca, c'est le fond d'indemnisation", explique-t-elle. 

Mais pour envisager des solutions "sur le plus long terme : comment est-ce qu'on protège ces digues, comment on évite la prochaine crue importante", "il faudra prendre du temps et que tous les acteurs soient autour de la table", ajoute la députée. 

→ regardez le reportage de Karim Jbali et Jean-Michel Litvine : 

Gironde : après les inondations, comment financer la consolidation des digues de La Réole ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries travaux publics économie